Maladie de Lyme : reconnaître la lésion typique de l’infection

Publicité
La maladie de Lyme est transmise à l'Homme par une piqûre de tiques infectées par la bactérie Borrelia. Elle est reconnaissable par sa lésion cutanée typique.
Publicité

© FotoliaLa maladie de Lyme fait peur parce qu'on ne sait pas la prévenir et parce qu'on sait très mal la prendre en charge. Associée à la piqûre d'une tique infectée par la bactérie Borrelia, elle se caractérise par une lésion cutanée typique. Dans son édition de mai 2015, la revue médicale Prescrire rappelle : " L'apparition d'une lésion cutanée, l'érythème migrant, est caractéristique de la première phase, localisée, de l'infection. Il s'agit d'une lésion circulaire d'extension annulaire progressive (au moins 5 cm) centrée sur la morsure. L'érythème migrant survient en général dans les deux semaines suivant la morsure, et doit être distingué de l'inflammation apparaissant rapidement après la morsure." Cette rougeur ne gratte pas, n'est pas douloureuse et siège habituellement au niveau des jambes, parfois des bras, voire au visage chez l'enfant. Des maux de tête, des douleurs musculaires, une fatigue et une petite fièvre, des ganglions proches peuvent être associés à ce symptôme.

Une maladie en trois phases

Publicité
S'en suit une phase secondaire, plusieurs semaines ou mois après la disparition de la première lésion. Elle se manifeste par des lésions cutanées semblables à celles observées lors de la phase primaire, des douleurs articulaires, des problèmes cardiaques comme des pertes de connaissance, des palpitations, des douleurs thoraciques... Cette phase peut guérir spontanément ou évoluer vers la suivante : la phase tertiaire. Elle arrive des mois ou des années après le début de l'infection. Elle correspond à une évolution chronique des symptômes. Elle se manifeste par une arthrite chronique destructive au niveau des grosses articulations, des problèmes cutanés avec de grosses lésions qui fragilisent la peau, une atteinte du cerveau avec des troubles psychiatriques ou neurologiques.

Un traitement à prendre au plus tôt

Le traitement de la maladie de Lyme est à base d'antibiotiques (généralement l'amoxicilline ou la doxycycline). Il a pour but de faire disparaître les symptômes et de prévenir la survenue de manifestations tardives en éradiquant la bactérie. Plus le traitement est administré rapidement, plus il est efficace. On estime que le risque de transmission est très faible en cas d'attachement de la tique pendant moins de 24 heures.

Pour rappel, l e taux d'infestation des tiques varie selon les régions, de 5% pour les régions les moins infestées à environ 20% en Alsace et Limousin.

Vidéo. La maladie de Lyme expliquée en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité