Essoufflement : attention à l'infarctus

Publicité

L’essoufflement fait partie des symptômes d’infarctus, en particulier chez la femme. Il existe d’autres causes possibles, souvent plus bénignes, mais il ne faut pas hésiter à consulter au moindre doute.

Publicité

© Istock

L’essoufflement, un symptôme d’infarctus courant

Le symptôme d’infarctus le plus "classique" est une vive douleur dans la poitrine, pouvant irradier dans le bras gauche et la mâchoire. Mais s’il est habituel chez l’homme, il est loin d’être toujours présent chez la femme… Par contre, l’essoufflement est un symptôme d’infarctus courant chez la femme. Il s’agit souvent d’essoufflement à l’effort mais il faut aussi être très vigilante en cas de difficultés respiratoires au repos.

Publicité
Essoufflement : comment savoir s’il s’agit d’un infarctus ?

Question délicate car il existe bien d’autres causes possibles à l’essoufflement (ex. : asthme, tabagisme). Toutefois, on peut noter que l’essoufflement apparaît souvent brusquement en cas d’infarctus du myocarde. Par exemple, vous êtes curieusement à bout de souffle après 1 km de jogging alors que d’habitude vous pouvez courir 3 fois plus longtemps sans problèmes… D’autres symptômes d’infarctus peuvent aussi être présents : palpitations à l’effort, nausées, douleur dans le dos, grande fatigue… Quel que soit votre âge, il vaut mieux consulter au moindre doute : même si l’infarctus survient souvent à partir de 50 ans chez la femme, il peut aussi se produire avant la cinquantaine. Divers examens, du type électrocardiogramme par exemple, permettent de poser un diagnostic précis et de mettre rapidement en place un traitement si besoin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité