Angine de poitrine : reconnaître les premiers symptômes

Angine de poitrine : reconnaître les premiers symptômes
Publicité

L’angine ou angine de poitrine appelée aussi angor, est une affection cardiaque, caractérisée par une forte douleur à la poitrine. Cette angine de poitrine touche près de deux millions de personnes en France. Mais quels sont les symptômes de l’angine de poitrine ?

Publicité

Publicité
Quels sont les premiers symptômes d’une angine de poitrine ? L’angine de poitrine survient lorsque le cœur ne reçoit plus assez d’oxygène, ce qui provoque des douleurs thoraciques. L’angine de poitrine se caractérise par une douleur intense, qui apparaît à l’effort ou sous le coup du stress. La douleur, qui peut se propager à la mâchoire et au bras gauche, est souvent ressentie comme oppressante et est très anxiogène. On distingue l’angor stable caractérisé par cette douleur très violente à l’effort et qui disparaît au repos et l’angor instable qui est caractérisé par des symptômes qui peuvent survenir au repos. Quel est le traitement de l’angine de poitrine ? La douleur intense provoquée par l’angor cesse dès l’arrêt de l’activité physique. La prise d’un médicament de type trinitrine permet également de calmer la crise immédiatement. En effet, les dérivés nitrés sont de puissants vasodilatateurs qui permettent de rétablir la circulation sanguine rapidement. La crise d’angor doit être prise au sérieux car, si elle n’est pas prise en charge correctement, elle peut précéder un problème cardiaque plus important comme un infarctus du myocarde. Cette angine est un indicateur que le cœur travaille trop fort et qu’il faut adapter son activité et son mode de vie. Ainsi, après une crise d’angor, il faut se rendre rapidement chez le médecin qui prescrira les examens nécessaires et le traitement adéquat. Alors, vous l’avez compris, inutile de se rendre chez un ORL pour cette angine car il s’agit d’une affection cardiaque.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité