Se soigner avec du romarin

Vous avez du romarin dans votre jardin ? Excellent choix ! Ses feuilles, fleurs et son huile essentielle sont de formidables remèdes naturels. Ballonnements, douleurs articulaires, rhume, foie engorgé… Medisite vous explique comment vous soigner avec.

Publicité

Anti fatigue !

Grâce à ses composants (huile essentielle, acide rosmarinique, flavonoides…), le romarin dispose d’effets stimulants. Il est ainsi recommandé en cas de grande fatigue.
En infusion : Faire une infusion avec 1 cuillère à café rase (environ 2g) de feuilles de romarin pour 150ml d’eau. Couvrir et laisser en contact 10 à 15 minutes. Filtrer. Boire 2 à 3 tasses par jour, entre les repas.
Ou
En bain : Diluez 20 gouttes d’huile essentielle de romarin (1.8 cinéole) dans une base neutre pour bain et dispersez l’ensemble sous le robinet d’eau de la baignoire. Durée du bain : 15 minutes. De préférence le matin pour bien démarrer la journée !
Contre-indications : Par voie orale, le romarin est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d’obstruction des voies biliaires (calculs) ou d’une maladie du foie. En usage local, les bains au romarin sont déconseillés aux personnes qui souffrent de plaies étendues, de maladies aigues de la peau, de fièvre élevée, d’infections sévères ainsi que de problèmes circulatoires et d’hypertension artérielle. L’usage des feuilles de romarin séchées doit être réservé aux enfants de plus de 12 ans et l’huile essentielle à ceux de plus de 18 ans. Il est préférable d’éviter de prendre des produits à base de romarin pendant la grossesse et l’allaitement, hors usage alimentaire.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité