Rougeole adulte : c'est grave ?

Rougeole adulte : c'est grave ?

La rougeole est une maladie virale infantile fortement contagieuse. Pour éviter les complications, de nombreuses personnes sont vaccinées dès l’enfance mais le vaccin n’est plus obligatoire. Ces complications sont d’autant plus graves lors d’une rougeole du très jeune enfant ou d’une rougeole de l’adulte.

Publicité
Publicité

Rougeole chez l’adulte : la contamination

Le nombre de vaccinations contre la rougeole par deux injections du fameux R.O.R. (vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) stagne en France depuis les années 1990. Si l’on rencontre beaucoup moins le virus de la rougeole qu’avant les années 1980, les personnes non vaccinées ont tendance à être infectées plus tard. Or, par ses complications, la rougeole est en général plus sérieuse après l’âge de 20 ans. Le virus de la rougeole se transmet par les gouttelettes de salives projetées dans l’air. Les complications de la rougeole chez l’adulte La rougeole entraîne fréquemment des complications et celles-ci peuvent être graves. La plus courante d’entre elles est l’encéphalite, c’est-à-dire une inflammation du cerveau. Parfois, un œdème cérébral peut se former.

Publicité

Les autres complications les plus graves sont pulmonaires

Publicité
Certaines pneumonies entraînent une mortalité élevée. Des diarrhées importantes conduisent aussi à une déshydratation dangereuse, tandis que des complications oculaires peuvent rendre aveugle. D’autres infections touchent également les oreilles. La rougeole de l'adulte chez la femme enceinte La fièvre engendrée par la rougeole peut entraîner un avortement ou un accouchement prématuré. Le traitement symptomatique de la fièvre est donc primordial chez la femme enceinte.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité