Sécheresse intime : l'homéopathie est-elle efficace ?

Publicité

S'ils sont tabous, les problèmes de sécheresse vaginale n'en sont pas moins fréquents. Ils concerneraient d'ailleurs plus d'une femme sur six ! Heureusement des remèdes existent et il est notamment possible de traiter la sécheresse intime avec l'homéopathie.

Publicité

© Fotolia

Les symptômes et conséquences de la sécheresse vaginale

La sécheresse intime qui correspond à un manque de lubrification du vagin concerne 25 % des femmes. Ce chiffre serait largement plus élevé chez les femmes ménopausées ou prenant un traitement hormonal substitutif : de 30 % à 50 %.
Cette sécheresse vaginale se traduit par divers symptômes comme une sensibilité, des irritations ou encore des démangeaisons. Elle peut également occasionner des infections, des douleurs lors des rapports sexuels et mener à long terme à une baisse de la libido et à des répercussions néfastes sur la vie sexuelle.

Publicité
En finir avec la sécheresse intime grâce à l'homéopathie

Mais ce manque de lubrification n'est pas une fatalité et se soigne d'ailleurs très bien ! Si l'on trouve difficile d'évoquer ce type de problèmes avec son médecin traitant, on peut tout aussi bien consulter un gynécologue pour en déterminer les causes et obtenir son accord pour débuter un traitement homéopathique.
Des remèdes comme Folliculinum 5 CH et Muqueuse vagin 5 CH permettent en effet de renouer avec sa lubrification naturelle. Bryonia 5 CH et Alumina 5 CH sont, quant à eux, indiqués lorsque la sécheresse est importante.
Et si l'on va jusqu'à présenter des fissurations vaginales, Natrum muriaticum 5 CH est le remède le mieux adapté.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité