MST : les symptômes d'une chlamydia

MST : les symptômes d'une chlamydia

Causée par la bactérie Chlamydia Trachomatis, l'infection à chlamydia est la maladie sexuellement transmissible (MST) la plus fréquemment diagnostiquée en France. Quel est le mode de transmission de cette MST ? Quels sont ses symptômes ?

Publicité
Publicité

Les principaux symptômes de la chlamydia

Ce n'est pas un hasard si cette infection sexuellement transmissible est dite "silencieuse". En effet, l'infection à chlamydia peut rester très longtemps asymptomatique, ce qui ne l'empêche pas d'être extrêmement contagieuse. Cette absence de manifestations cliniques rend son dépistage précoce beaucoup plus compliqué. Mais lorsque les premiers signes surviennent, la contamination a généralement eu lieu depuis longtemps. La prolifération bactérienne se produit au sein du col utérin et se traduit par des pertes vaginales malodorantes, des douleurs pelviennes, une dyspareunie, des douleurs mictionnelles ou encore des métrorragies.

Publicité

Comment se transmet la chlamydia ?

Cette MST courante infecte majoritairement les jeunes adultes qui débutent leur vie sexuelle. La transmission s'effectue principalement au cours de rapports sexuels à risque, c'est-à-dire sans port du préservatif, avec un partenaire préalablement contaminé par la souche bactérienne. Si elle peut toucher les deux sexes, il existe une prévalence chez les femmes âgées de 15 à 24 ans. Il faut savoir qu'une chlamydia non traitée peut être une cause d'infertilité ou de stérilité. Elle peut également entraîner des complications relativement sévères, telles qu'une maladie pelvienne inflammatoire, un syndrome de Reiter ou encore une infection de la vésicule biliaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité