Mycose vaginale : l'infection à Candida albicans

Le Candida albicans est un champignon qui provoque fréquemment des mycoses vulvo-vaginales, sources d'inconfort pour la femme. Il est important de savoir les reconnaître pour les traiter rapidement.

Publicité
Publicité

5650834-inline-500x375.jpg© Istock

Quels sont les signes de l'infection vaginale à Candida albicans ?

Lors d'une infection vulvo-vaginale à Candida albicans, la femme se plaint souvent d'irritations vulvaires, dans un premier temps. Puis apparaissent des sensations de brûlures, des rougeurs et enfin des pertes vaginales blanchâtres, mousseuses et qui peuvent être abondantes. Parfois, des douleurs au moment des mictions ou des rapports sexuels peuvent être présentes. Les facteurs susceptibles de déséquilibrer la flore vaginale sont nombreux et sont souvent à l'origine du développement des infections à Candida albicans.

Publicité

Comment traiter une mycose vulvo-vaginale à Candida albicans ?

Lorsque des signes de mycose vulvo-vaginale apparaissent, il est conseillé de consulter un médecin pour confirmer le diagnostic. Celui-ci prescrit alors un ovule à placer au fond du vagin, avant le coucher. Une monodose est généralement suffisante mais ce traitement peut être répété si les signes persistent. On associe une crème antimycosique pour traiter les lésions de la vulve. Une toilette intime avec un savon à pH neutre est conseillée. La mycose à Candida albicans est une maladie sexuellement transmissible mais le traitement du partenaire n'a lieu que s'il présente des signes (démangeaisons, inflammation au niveau des parties génitales).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité