Mycose vaginale : pensez aux traitements sans ordonnance

Mycose vaginale : pensez aux traitements sans ordonnance ©iStock

Cause principale de la vaginite, la mycose vaginale est une affection gynécologique provoquée par de petits champignons. Elle se manifeste surtout par des démangeaisons, une irritation et une sensation de brûlure. Plusieurs médicaments vendus sans ordonnance permettent de traiter la mycose vaginale.

Publicité
Publicité

MycoHydralin®, antifongique de référence contre la mycose vaginale

MycoHydralin® est un médicament commercialisé sous forme de comprimé vaginal ou de crème qu’il est possible d’acheter sans ordonnance en pharmacie. Il contient du clotrimazole, une molécule connue pour son activité antifongique. Si vous optez pour les comprimés, la posologie recommandée est de 1 comprimé de 200 mg par jour pendant 3 jours, ou d’un seul comprimé de 500 mg. Il est préférable d’administrer le comprimé à l’aide de l’applicateur fourni le soir avant de se coucher, en position allongée et de rester allongée sur le dos de 5 à 10 min après son introduction.

Publicité

Les autres médicaments sans ordonnance prescrits en cas de mycose vaginale

Il existe actuellement sur le marché plusieurs autres médicaments indiqués dans la prise en charge de la mycose vaginale et disponibles sans ordonnance : Fazol G®, Gyno-Pevaryl®, Lomexin®, Monazol®, Terlomexin®. D’autres médicaments génériques aux propriétés antifongiques sont également proposés en pharmacie (Myleugyne®, Gynopura®).

Une bonne hygiène intime réduit le risque de mycose vaginale

Utilisez un gel ou un savon spécial pour votre toilette intime. Evitez les vêtements et sous-vêtements trop serrés qui favorisent la transpiration, ainsi que les expositions prolongées dans les zones à risque telles que les saunas et les piscines.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité