MST : quels traitements contre la chlamydia ?

La chlamydia est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus fréquemment diagnostiquées. Causée par la bactérie Chlamydia trachomatis, cette infection est transmise lors de relations sexuelles non protégées. Comment se manifeste-t-elle ? De quelle prise en charge fait-elle l’objet ?

Publicité
Publicité

5415445-inline-500x375.jpg© Istock

Chlamydia : quels sont les symptômes ?

La chlamydia est difficile à détecter car elle évolue silencieusement chez de nombreuses personnes contaminées. Les premières manifestations cliniques n’apparaissent généralement que plusieurs semaines après la transmission bactérienne, voire parfois après plusieurs mois. Les symptômes les plus caractéristiques sont les suivants :

- brûlures mictionnelles ;

- douleurs abdominales et/ou lombaires ;

- inflammation de la paroi du rectum ;

- pertes vaginales anormales ;

- métrorragies ;

- rapports sexuels douloureux chez la femme ;

- démangeaisons au niveau de l’urètre chez l’homme…

Chlamydia : quels sont les traitements ?

Publicité

Le mode de dépistage de l’infection à chlamydia diffère selon le sexe. Chez la femme, l’examen d’un prélèvement vaginal est indiqué, tandis que chez l’homme, une simple analyse d’urine est suffisante. Lorsque la présence de la bactérie Chlamydia trachomatis est avérée, la mise en œuvre d’une antibiothérapie spécifique est indispensable. Dans la majorité des cas, un traitement à base d’azithromycine en prise unique est préconisé. Parfois, l’administration de doxycycline pendant 7 jours est privilégiée. Parallèlement, le partenaire sexuel doit également faire l’objet d’une prise en charge. Jusqu’à complète guérison, le port de préservatifs est vivement recommandé.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité