Les traitements qui peuvent perturber la ménopause

La ménopause est un passage sensible dans la vie d’une femme. Parfois, elle s’invite plus tôt que prévu. En cause : des traitements qui déclenchent la période de ménopause précocement. Quels sont ces traitements qui perturbent la ménopause ? Le point sur cet aspect souvent méconnu. 

Publicité
Publicité

période de ménopause© Fotolia

Ménopause et traitements hormonaux

Pour lutter contre certains cancers du sein dits hormonosensibles, un traitement antihormonal peut être mis en place. Il permet de bloquer la sécrétion des hormones féminines (œstrogènes et progestérone) qui stimulent le développement de la tumeur cancéreuse. Ce traitement antihormonal induit des effets indésirables comme une ménopause précoce. Celle-ci n’est cependant pas définitive. À l’arrêt du traitement, si la femme est en âge de procréer, les cycles pourront revenir progressivement. Une grossesse sera même possible.

Publicité
Traitement et ménopause : la radiothérapie en cause

Traitement souvent incontournable pour lutter contre un cancer, la radiothérapie entraîne elle aussi parfois une ménopause de manière irréversible chez la femme. En détruisant les cellules cancéreuses, ce traitement détériore aussi les cellules saines. Il existe néanmoins des techniques de préservation des ovules pour les femmes en âge de procréer et dont il faut discuter avec les médecins.

Des traitements… pour la ménopause précoce

Bien qu’elle soit provoquée de manière artificielle, la ménopause précoce suite à un traitement comporte les mêmes désagréments qu’une ménopause « naturelle ». Bouffées de chaleur, irritabilité, prise de poids, ces symptômes gênants peuvent néanmoins être atténués. Les traitements classiques à base d’hormones ne sont pas toujours indiqués, voire proscrits dans le cadre du cancer du sein. Les médecines douces peuvent en revanche vous soulager. Homéopathie, phytothérapie sont à envisager.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité