Cortisone et soleil : attention aux effets secondaires

Publicité

La cortisone est un médicament très efficace contre diverses affections. Elle est notamment employée en crèmes et pommades (dermocorticostéroïdes) contre des maladies de peau comme l’eczéma. Ces produits doivent toutefois être utilisés avec précaution, en raison de possibles effets secondaires de la cortisone.

Publicité

© Istock

Cortisone : des effets secondaires sur la peau

Les crèmes à base de cortisone peuvent, sur le long terme, fragiliser la peau et augmenter sa sensibilité aux rayons ultra-violets solaires. On parle de « photosensibilisation » : le risque de brûlure est accru en cas d’exposition au soleil. Toutefois, ce risque varie selon la sensibilité de chaque individu à la molécule et d’autres facteurs comme l’étendue de la zone d’application et la durée du traitement… Parmi les autres effets secondaires de la cortisone sur la peau, on peut aussi citer un risque de vergetures, couperose, d’acné ou encore de dépigmentation. La pilosité est parfois aussi augmentée.

Publicité
Cortisone et soleil : limiter les effets secondaires

Évitez de vous exposer au soleil si vous utilisez une crème à base de cortisone. En particulier entre 11 h et 16 h, lorsque les ultra-violets sont les plus agressifs. D’autre part, il faut noter que les effets secondaires de la cortisone apparaissent surtout en cas de traitement trop long. Le principal est de bien respecter les consignes de votre médecin. Enfin, dans certains cas, des mesures d’hygiène permettent de réduire la durée du traitement à la cortisone (ex. : douches fraîches rapides et savon adapté en cas d’eczéma).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité