Incontinence nocturne : les causes chez l'adulte

Incontinence nocturne : les causes chez l'adulte
Publicité

L’énurésie nocturne ou incontinence nocturne est plus connue sous le nom de « pipi au lit ». Touchant fréquemment les jeunes enfants, elle se résorbe souvent naturellement avec l’âge. Ce que l’on sait moins, c’est qu’elle peut toucher les adolescents et les adultes. Explications.

Publicité

L’incontinence nocturne : à quoi est-ce dû ?

Publicité
L’énurésie nocturne a un retentissement psychosocial particulièrement important chez l’adulte. Les causes de cette énurésie sont variées. Dans la plupart des cas, l’incontinence est passagère et est liée à un problème psychologique (stress important, choc psychologique, traumatisme…). L’énurésie nocturne est également liée à un facteur génétique, prédisposant certaines personnes à l’incontinence nocturne. Dans les autres cas, l’énurésie nocturne peut être liée à un problème physique (malformations d’un organe du système urinaire), peut faire suite à une opération chirurgicale ou être en rapport avec une pathologie (infection urinaire, diabète, constipation, problème hormonal…). Que faire en cas d’énurésie nocturne ? L’énurésie nocturne peut être prise en charge de différentes façons en fonction des causes de l’incontinence. Certaines thérapies s’avèrent efficaces pour lutter contre les énurésies causées par des troubles psychologiques. Ensuite, le médecin peut prescrire un dispositif permettant de réveiller le patient pour aller aux toilettes quand cela s’avère utile. Dans certains cas, le praticien peut également prescrire un médicament de type desmopressine (hormone anti-diurétique). En plus de ces traitements, on conseille au patient de prendre de nouvelles habitudes : ne pas boire avant de dormir mais s’hydrater régulièrement tout au long de la journée, ou encore éviter les diurétiques avant de dormir comme par exemple le thé ou les tisanes.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité