Douleur dorsale lancinante : comment savoir si elle vient du rein ?

Ne dit-on pas « avoir mal aux reins » pour décrire une douleur dorsale ? Si cette expression est souvent employée à mauvais escient, elle peut trouver parfois du sens lorsqu’une douleur dorsale lancinante est induite par une pathologie rénale.

Publicité
Publicité

6241755-inline-500x333.jpg© Istock

Rein et douleur dorsale, quels liens ?

Dans certains cas, les douleurs ressenties dans le bas du dos peuvent avoir une origine rénale. En effet, le rein étant positionné au niveau des deux dernières vertèbres thoraciques et des deux premières vertèbres lombaires, il n’est pas rare qu’une douleur d’origine rénale irradie jusque dans le dos. Deux pathologies majeures peuvent provoquer ce type de douleur lancinante : la pyélonéphrite et la colique néphrétique. La première correspond à une infection urinaire compliquée qui affecte les reins. La seconde est induite par la formation d’un calcul au sein des voies urinaires.

Publicité

Douleur rénale : quelle prise en charge ?

En cas de douleurs dorsales récurrentes, il est impératif de consulter son médecin traitant, seul professionnel habilité à poser un diagnostic précis ou, le cas échéant, à préconiser la réalisation d’examens médicaux complémentaires. Mais en règle générale, la douleur générée par une colique néphrétique nécessite une prise en charge en urgence afin de soulager rapidement le patient en lui administrant des anti-inflammatoires et des antispasmodiques par voie intraveineuse. La pyélonéphrite, elle, requiert la mise en œuvre d’une antibiothérapie adaptée. À un stade avancé, la pathologie est souvent traitée dans un cadre hospitalier de manière à limiter le risque d’atteinte rénale sévère.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité