Calculs rénaux : 3 aliments à proscrire

Les calculs rénaux, qui sont une accumulation de matière dure (calcium, acide urique, etc.), se forment dans les reins. En cas de calcul rénal, des symptômes ne sont pas toujours présents. Néanmoins, lorsqu’on se sait sujet aux calculs, il est essentiel de surveiller son alimentation, certains aliments étant à éviter.

Publicité
Publicité

5363458-inline-500x333.jpg© Istock

Facteurs de risque de calculs rénaux

Les calculs rénaux entraînent assez peu de symptômes tant qu’ils restent bloqués dans les reins. Néanmoins, certains facteurs favorisent l’apparition des calculs : être un homme, avoir des antécédents personnels ou familiaux de calculs rénaux ou de maladie inflammatoire chronique de l’intestin, ne pas boire suffisamment, consommer trop de protéines (viande et charcuterie) ou trop de sel et de sucre, et être en surpoids. Ce sont les personnes qui présentent ces facteurs de risque qui devront surveiller leur alimentation, même si la présence de calculs rénaux n’est pas avérée.

Publicité

Aliments à éviter en cas de calculs rénaux

En cas de calculs rénaux, il faudra notamment limiter sa consommation de viande et privilégier les protéines d’origine végétale (on en trouve, par exemple, dans les légumineuses ou le soja). De même, on fera en sorte de consommer peu de sucre sous quelque forme que ce soit (y compris les sodas et l’alcool, donc). Enfin, on limitera sa consommation de sel, tel qu’on en trouve dans les pizzas, la charcuterie, les plats industriels, les menus des fast-foods, etc. En revanche, faites en sorte de boire suffisamment d’eau et faites le nécessaire pour essayer de maintenir votre poids idéal (en vous fiant à votre IMC).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité