Rougeole chez l'adulte : un risque de convulsions

Publicité

Si on entend souvent parler de la rougeole infantile, on s'étend beaucoup moins, en revanche,  sur la rougeole chez l'adulte. Pourtant, il n'y a pas que les enfants en bas âge qui peuvent attraper cette maladie infectieuse parmi les plus contagieuses. Symptômes, traitements, complications...

Publicité

Rougeole chez l'adulte : les symptômes

Provoquée par un virus de la famille des paramyxoviridae, la rougeole est une infection virale qui affecte les voies respiratoires. Les premières manifestations de la rougeole surviennent au terme d'une période d'incubation de 10 jours environ et se traduisent par une fièvre élevée, une toux, un écoulement nasal et une conjonctivite larmoyante. C'est après cette première phase qui dure 3 à 4 jours que l'éruption cutanée, particulièrement caractéristique, apparaît derrière les oreilles, puis sur le front avant de s'étendre à l'ensemble du corps.

Rougeole chez l'adulte : le traitement

A l'image de toutes les maladies virales, la rougeole ne fait pas l'objet d'une antibiothérapie, mais bien d'une prise en charge symptomatologique. Les différents signes cliniques sont ainsi traités indépendamment. Des antipyrétiques permettent de réduire la fièvre tandis que des gouttes oculaires vont soulager la conjonctivite. A noter cependant que la rougeole fait l'objet d'une vaccination fortement recommandée, mais non obligatoire.

Rougeole chez l'adulte : les complications

Publicité

Si elle reste bénigne dans la majorité des cas, la rougeole peut toutefois occasionner des complications graves :
- des convulsions ;
- des troubles gastro-intestinaux ;
- un purpura thrombopénique ;
- une encéphalite ;
- une broncho-pneumonie ;
- une kératite...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité