Douleur au rein : un symptôme de calcul rénal ?

Publicité

Les douleurs au rein sont-elles nécessairement synonymes de calcul rénal ? En effet, si calcul rénal et douleur vont souvent de pair, doit-on automatiquement estimer qu’une douleur au rein est un symptôme de calcul rénal ?

Publicité

© Istock

Douleur au rein : savoir de quoi on parle

On a souvent tendance à parler de « mal au rein » ou de « tour de rein » dès qu’une douleur dans le bas du dos se fait sentir. En réalité, il s’agit dans ce cas d’une douleur lombaire et plus exactement des muscles de cette zone du dos qui sont contractés et qui sont douloureux dans certaines positions (il peut également s’agir d’un problème discal). Il ne s’agit en rien d’une atteinte de l’organe qu’est le rein.

Publicité
Alors qu’est-ce qu’une véritable douleur au rein ?

Calcul rénal et douleurUne douleur au rein fait son apparition d’un seul côté du dos et n’est pas soulagée au changement de position. La particularité des douleurs liées aux calculs rénaux est d’être insoutenable (elles font leur apparition principalement le matin et la nuit). Cette douleur n’est pas forcément continue, mais elle peut durer quelques minutes seulement ou quelques heures. Elle naît dans le dos, descend et tourne vers l’abdomen, l'aine et les organes génitaux. C’est ce type de douleur qui oriente vers un problème rénal et notamment vers des calculs (colique néphrétique). En revanche, il est possible d’avoir des douleurs rénales ayant une autre origine. C’est, par exemple, le cas avec une pyélonéphrite, c'est-à-dire une infection des voies urinaires.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité