Vaccin H1N1 : des effets secondaires reconnus ?

Vaccin H1N1 : des effets secondaires reconnus ?©iStock

Le temps d’incubation de la grippe oscille entre 24 et 48 heures : le malade est déjà contagieux avant qu’apparaissent les symptômes. Face à la pandémie de 2009-2010, les vaccins H1N1 ont été administrés à des millions de personnes pour les protéger, mais des effets secondaires imprévus ont fait leur apparition…

Publicité
Publicité

Vaccin H1N1 : les effets secondaires bénins reconnus

Les vaccins H1N1 (Pandemrix, Panenza), dirigés contre les virus de la grippe A, ont des effets secondaires sans gravité avérés. Après l’injection, il est notamment possible d’avoir de la fièvre, des courbatures, de la toux et des maux de tête. Ces symptômes disparaissent d’eux-mêmes en 1 ou 2 jours. Ils peuvent se manifester quelques heures seulement après l’injection du vaccin H1N1, mais dans certains cas, ils mettent plusieurs semaines à apparaître.

Vaccin H1N1 : les effets secondaires sévères reconnus

Publicité

Suite à la campagne de vaccination contre la grippe A, plusieurs cas de narcolepsie et autres maladies auto-immunes (exemples : sclérose en plaques, diabète de type 1) ont été rapportés. Faute de preuves, le lien entre ces maladies et les vaccins H1N1 n’a pas toujours pu être clairement établi malgré les fortes suspicions. Toutefois, grâce à plusieurs études, la narcolepsie est désormais reconnue comme un effet secondaire du vaccin H1N1 Pandemrix, en particulier chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte. Il est possible de demander une indemnisation à l’Oniam (Office national d’indemnisation des accidents médicaux). La demande a plus de chances d’aboutir si la maladie s’est déclarée moins d’un an après l’injection. Bon à savoir : depuis la fin de la pandémie, ces vaccins H1N1 ne sont plus utilisés en France.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité