Astigmatisme : comment voit un astigmate ?

Publicité

Hypermétrope, myope, astigmate,… Des personnes souffrant d'un défaut du système optique, dont on ne connaît pas toujours les conséquences dans la vie de tous les jours. Voici la définition d'un astigmate.

Publicité

Astigmatisme : un trouble de la vision

Le terme "astigmatisme" ne désigne pas une maladie, il correspond à un trouble de la vision au même titre que l'hypermétropie et la myopie. L'astigmatisme est donc un défaut qui trouve son origine dans la courbure anormale, presque sphérique, de la cornée ou du cristallin. On parle alors d'astigmatisme cornéen lorsque c'est la cornée qui présente cette forme de "ballon de rugby" et d'astigmatisme interne lorsqu'il s'agit du cristallin. En raison de cette courbure particulière, l'astigmate voit donc inévitablement les images avec moins de contraste et de façon plus floue et déformée que les autres personnes. Et ce, qu'il s'agisse de la vision de près ou de loin. Il a par ailleurs tendance à plisser les yeux pour mieux voir et à souffrir de maux de tête.

Myope et astigmate : la différence

Publicité

La myopie est elle aussi un trouble visuel, dû cette fois à un œil géométriquement trop long, parfois trop puissant. La cause pourrait être génétique. Les myopes voient donc généralement bien de près, mais flou de loin, il en découle des comportements spécifiques notamment chez les enfants : dessin au plus près de la feuille, plissements des yeux pour bien voir un objet éloigné... Si la myopie et l'astigmatisme sont deux défauts visuels différents, on peut toutefois les retrouver chez une même personne.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité