Douleur au gros orteil : est-ce une crise de goutte ?

Douleur au gros orteil : est-ce une crise de goutte ?©iStock

Les pathologies susceptibles d’occasionner des douleurs au niveau du gros orteil sont multiples. Parmi les principales figurent la goutte et l’arthrose. Comment les distinguer ?

Publicité
Publicité

Douleur au gros orteil et goutte, quels liens ?

La goutte est une maladie chronique caractérisée par une inflammation de l’articulation du gros orteil qui génère d’importantes douleurs. Cette forme spécifique d’arthrite résulte d’une élévation excessive du taux d’acide urique sanguin. Cette accumulation va provoquer la formation de cristaux au sein de l’articulation qui, à terme, va déclencher le processus inflammatoire. La douleur ainsi occasionnée affiche une prédominance nocturne. Elle peut être associée à des œdèmes ainsi qu’à des rougeurs au niveau de la zone impactée. La prise en charge d’une crise de goutte passe par le soulagement de la douleur (anti-inflammatoires) ainsi que par l’administration de médicaments visant à réduire l’uricémie.

Publicité

Douleur au gros orteil et arthrose, quels liens ?

Il existe une forme d’arthrose particulière qui touche exclusivement l’articulation du gros orteil. Dans le langage médical, on parle d’hallux rigidus ou d’hallux limitus. Comme tous les types d’arthrose, l’hallux rigidus résulte d’une altération progressive du cartilage de l’articulation qui est, dans ce cas précis, l’articulation métatarso-phalangienne. A cette dégénérescence s’ajoute également la production d’ostéophytes (tissus osseux anormaux) qui viennent aggraver la douleur au niveau du gros orteil, induite par des frottements accrus entre les différents os composant l’articulation.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité