Crise de goutte : l'ortie comme remède

Crise de goutte : l'ortie comme remède©iStock

La goutte est une arthrite microcristalline due à un excès d’acide urique au niveau des articulations. Les crises de goutte sont très douloureuses et concernent essentiellement le gros orteil. Mais, outre les médicaments anti-inflammatoires classiques, existe-t-il, en cas de crises de goutte, des remèdes de grand-mère efficaces ? Découvrez l’ortie et ses étonnantes vertus contre les crises de goutte.

Publicité
Publicité

L’ortie contre les crises de goutte

Parmi les plantes les plus utiles pour aider à traiter les crises de goutte se trouve l’ortie. En effet, les feuilles de cette plante, très connues pour leur action urticante, sont également riches en potassium. Or, le potassium va aider à faire baisser le taux d’acide urique et donc à soulager la goutte. Il est possible d’utiliser les feuilles d’ortie en décoction en faisant infuser 2 à 3 cuillerées de feuilles pour l’équivalent d’une tasse d’eau. Toutefois, il est également possible de consommer de l’ortie sous forme de gélules ou en teinture mère à raison de 50 gouttes trois fois par jour en période de crise.

Publicité

Autres plantes contre les crises de goutte

Les crises de goutte peuvent également être combattues à l’aide d’autres plantes. Le bouleau, par exemple, est à la fois antalgique et anti-inflammatoire tout en exerçant une action diurétique. Dans le cadre d’une crise de goutte, on peut consommer ses feuilles à raison de 3 cuillerées à café par tasse (ou trois gélules par jour). Pour faire baisser le taux d’acide urique, on peut également se tourner vers le céleri dont les graines bouillies seront d’une aide précieuse. À noter que certaines huiles essentielles telles que celle de gaulthérie, utilisées en massage sur le gros orteil, sont très efficaces en cas de crise.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité