Arthrose cervicale : l'huile essentielle de romarin à camphre comme remède naturel

Arthrose cervicale : l'huile essentielle de romarin à camphre comme remède naturel©iStock

L’arthrose est une pathologie très courante qui touche un grand nombre de personnes en France (environ 10 millions). On compte parmi les zones les plus souvent touchées par l’arthrose les cervicales. Mais existe-t-il, en cas d’arthrose cervicale, des traitements naturels efficaces ? Les huiles essentielles peuvent-elles être employées ?

Publicité
Publicité

Remèdes naturels contre l’arthrose

Il existe heureusement des remèdes naturels contre l’arthrose. Le premier d’entre eux est l’activité physique. En effet, si les sports intenses doivent être évités, il faut, en revanche, pratiquer régulièrement un peu d’exercice, la marche, le vélo et la natation étant tout particulièrement indiqués. A noter qu’il est également important de prêter attention à sa posture, par exemple, lorsqu’on est assis face à son ordinateur, afin d’éviter les tensions musculaires qui, au fil des ans, peuvent déboucher sur une arthrose cervicale. Pour lutter contre l’arthrose, il faut également avoir une alimentation riche en zinc (présent dans les viandes), en glucosamine et en chondroïtine (présentes dans les cartilages animaux) et en oméga-3 tout en privilégiant les crucifères (brocolis et choux). En revanche, il faut éviter les aliments inflammatoires qui contiennent du lait ou du gluten.

Publicité

Plantes et huiles essentielles contre l’arthrose

Certaines plantes sont réputées pour leur efficacité contre les douleurs arthrosiques. C’est, par exemple, le cas de l’harpagophytum qui est antalgique et qui favorise la souplesse articulaire. De même, les épices telles que le curcuma ou le gingembre sont très intéressantes pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Les huiles essentielles (HE) elles aussi peuvent être utilisées, notamment celles de genièvre, de lavande, de marjolaine ou de romarin. On peut ainsi diluer deux gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre (Rosmarinus Officinalis CT camphre) dans une cuillerée à soupe d’huile végétale (amande douce, noyau d’abricot, jojoba, etc.) et masser sa nuque avec (on peut y rajouter une goutte d’HE de genévrier et/ou de gingembre). Il faut toutefois rester prudent, les HE étant interdites aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes épileptiques.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité