Photophobie : un symptôme de sécheresse oculaire

Photophobie : un symptôme de sécheresse oculaire©iStock

La photophobie est une sensibilité anormale (intolérance) à la lumière. Mais quelles sont les causes de la photophobie ? Peut-elle constituer un symptôme d’une sécheresse oculaire ? Focus sur la photophobie.

Publicité
Publicité

Caractéristiques de la photophobie

Les personnes qui présentent une photophobie peuvent n’être gênées qu’en présence de lumières particulièrement vives et brillantes. Toutefois, les plus sensibles seront fortement incommodées par n’importe quel type de lumière, y compris celle du jour, les néons, les écrans, les ampoules ou même la lueur d’une bougie dans les cas les plus sévères. Les personnes aux yeux clairs sont plus souvent concernées puisque la pigmentation de leur iris les protège un peu moins que les autres des rayons de forte intensité. Cela se traduit notamment par le besoin de fermer les yeux (d’être dans le noir), des brûlures oculaires, un larmoiement et une vue brouillée.

Publicité

Causes de la photophobie

La photophobie a deux origines principales : les migraines et le blépharospasme. En effet, les migraines ophtalmiques (ou migraines avec aura) se traduisent, entre autres symptômes, par une intolérance à la lumière. Quant au blépharospasme, il s‘agit de la fermeture ou du clignement excessif des paupières qui s’accompagne d’une photophobie. Toutefois, la photophobie peut également constituer un symptôme de sécheresse oculaire. C’est, par exemple, le cas dans le syndrome de l’œil sec ou syndrome de Gougerot-Sjögren. Par ailleurs, une inflammation de la partie antérieure de l’œil entraîne très souvent une photophobie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité