Rupture du tendon d'Achille : quelles conséquences sur la façon de marcher ?

Publicité

La rupture du tendon d'Achille touche une personne sur 5 000 à un moment donné, et en particulier les hommes entre 30 et 50 ans lors d'une activité sportive. Mais après la douleur ressentie et les désagréments du moment, quelles peuvent être les conséquences d'une rupture du tendon d'Achille ?

Publicité

© Fotolia

Quelles sont les causes de la rupture du tendon d'Achille ?

Une déchirure telle que la rupture du tendon d'Achille peut survenir durant une activité physique ou sportive, comme le tennis, le basket-ball ou le football. Elle est généralement liée à des sauts ou des sautillements, qui imposent une charge trop forte au tendon.
On peut alors être victime d'un claquement fort et ressentir une douleur vive.

Publicité
Quelles sont les conséquences d'une rupture du tendon d'Achille ?

La rupture du tendon d'Achille engendre malheureusement d'autres désagréments pouvant se répercuter sur notre façon de marcher.
On peut en effet marcher difficilement sur le côté du tendon rompu, mais aussi souffrir d'une difficulté à se tenir sur la pointe des pieds, ce qui peut être handicapant dans la vie quotidienne et parfois même occasionner une claudication (boiterie).

Existe-t-il un traitement de la rupture du tendon d'Achille ?

Heureusement, la rupture du tendon d'Achille peut être traitée de différentes façons.
En fonction des cas, on peut se voir proposer un traitement conservateur ou des techniques de type « ténoligs » ou « Achillon » (souvent utilisées pour des sportifs de haut niveau).
La chirurgie classique permet quant à elle de remédier à la rupture en cousant les extrémités déchirées du tendon.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité