Otite sans fièvre : comment la soulager

Publicité
La plupart des otites s’accompagnent de fièvre. Néanmoins, des otites sans fièvre existent également. Alors comment soulager ce trouble ORL lorsqu’il n’est pas doublé de fébrilité ? Une otite sans fièvre se soigne-t-elle de la même façon que les autres ?
Publicité

5249888-inline-500x333.jpg© Istock

Repérer une otite sans fièvre

Il n’est pas toujours évident de repérer une otite sans fièvre chez un jeune enfant qui ne peut pas s’exprimer. Il faudra donc prêter attention à d’autres signes évocateurs tels qu’un changement de l’humeur (irritabilité), des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, etc.) ou, plus visible, un écoulement purulent au niveau de l’oreille. Il est également fréquent que le jeune enfant se frotte l‘oreille et cela doit attirer l’attention des parents. L’absence de fièvre ne signifie pas forcément que tout va bien. En cas de doute, il est préférable de consulter le pédiatre.

Publicité
Soigner une otite sans fièvre

Une fois l’otite diagnostiquée (que ce soit chez un bébé, un enfant ou un adulte), l’objectif premier est de soulager la douleur. De la même façon qu’en cas d’otite avec fièvre, on prescrit généralement des antalgiques (acétaminophène ou ibuprofène chez les bébés de plus de 6 mois). Par ailleurs, il est nécessaire de déboucher le conduit auditif en utilisant soit du sérum physiologique, soit des décongestionnants. En cas d’otites récidivantes, la pose d’aérateurs tympaniques (« yoyos » ou diabolos) peut être recommandée. À noter qu’en l’absence de fièvre, le médecin peut aussi décider d’attendre un jour ou deux le temps de voir si l’otite ne se guérit pas spontanément, ce qui reste assez fréquent.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité