Comment bien nettoyer ses oreilles sous la douche ?

Une oreille qui gratte ne justifie pas un nettoyage des oreilles à grande eau. De même qu’une oreille qui crépite, cela peut être la manifestation d’un problème ORL. Mieux vaut apprendre à bien se nettoyer les oreilles pour limiter les risques.

Publicité
Publicité

5577387-inline-500x333.jpg© Istock

Hygiène des oreilles : l’excès est à proscrire

Publicité

Il est important de prendre soin de ses oreilles, d’une part pour se protéger des risques de bouchons de cérumen et garder des oreilles en bonne santé, d’autre part pour conserver un niveau d’audition optimal. Ce n’est pas pour autant qu’il faille se laver les oreilles à grande eau car la pression de l’eau peut entraîner une otite externe due à la macération du conduit auditif. Le nettoyage intensif endommage rapidement le film protecteur des oreilles. Autre danger pour l’oreille : le coton-tige enfoncé profondément dans le conduit risque de repousser le cérumen ou d’occasionner une blessure au niveau du tympan.

Nettoyage des oreilles : mode d’emploi

Le nettoyage des oreilles doit être réalisé en douceur. Sous la douche, il nécessite de l’eau tiède. Il suffit de déposer du savon sur les doigts humides puis de les passer sur toutes les parties externes des oreilles en évitant absolument d’introduire un doigt dans le conduit auditif. Le rinçage s’effectue à basse pression, en tenant la tête penchée d’un côté puis de l’autre afin que l’eau ne pénètre pas dans le conduit auditif. Le pommeau de la douche doit être maintenu à une distance comprise entre 20 et 25 cm de chaque oreille. Procéder ensuite à un séchage soigneux à l’aide d’une serviette propre, fine, douce et bien absorbante.

L’emploi d’un coton-tige est exclusivement réservé à l’entretien du pavillon, des plis et de l’entrée du conduit.

Oreille qui gratte, oreille qui crépite : prudence

Des démangeaisons dans une oreille ne doivent pas être soulagées à l’aide d’un coton-tige ou autre objet fin introduit dans le conduit. Cela risque d’entraîner des lésions, une infection puis une surinfection. Il est indispensable d’en identifier la cause afin de la traiter. Les démangeaisons d’oreilles peuvent par exemple être dues à une infection bactérienne, une infection fongique, une otite, au stress, à une allergie. Si elles durent plus de trois jours et/ou s’accompagnent de douleurs dans les oreilles, elles justifient une consultation.

Quant à la sensation de crépitement dans l’oreille ou de craquement, elle peut être causée par un résidu d’eau de douche. Il s’ensuit une irritation de la peau du conduit, voire une inflammation à l’origine de douleurs ou encore un engorgement de la trompe d’Eustache. Lorsque l’oreille continue de crépiter au-delà de deux jours, il est nécessaire de consulter un ORL.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité