6 conseils pour conserver un bon odorat

Sens indispensable au plaisir mais aussi pour alerter d'un danger, l'odorat s'entretient. Ainsi, s’il diminue naturellement avec l’âge, il existe des techniques pour le préserver le plus longtemps possible. Voici les conseils de Medisite pour continuer d'avoir du nez !

Publicité

Sentez un maximum d'odeurs

© Fotolia"A l’image des parfumeurs ou des œnologues qui aiguisent chaque jour davantage leur odorat, il est possible d’entrainer ce sens" explique Roland Salesse, spécialiste en biologie moléculaire et cellulaire et co-auteur de l’ouvrage Odorat et goût .

Publicité
Les odeurs volatiles remontent le long de la cavité nasale jusqu’à atteindre l’épithélium olfactif. Cette muqueuse, à l’extrémité de la cavité nasale, contient des neurones capables de détecter les molécules odorantes et transmet l’influx nerveux au bulbe olfactif, situé à la base du cerveau, puis un peu plus loin au cortex olfactif. C’est lui qui nous fait comprendre qu’une odeur est plus ou moins agréable. "Il arrive qu’on sente une odeur sans pouvoir y mettre un mot dessus, soit parce qu’on ne la connaît pas soit parce qu’elle est issue d’un mélange qu’on n’arrive pas à identifier" poursuit le spécialiste. Or, plus on se sert de ce sens, plus on le développe et plus on devient capable de discerner ces subtilités.

Comment faire : Décrivez les odeurs que vous sentez. Vous allez faire vos courses au marché ? Sentez les tomates, les pommes de terre, les fraises… Plus vous arriverez à identifier d’odeurs, plus il vous sera facile de les reconnaître.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité