Schizophrénie infantile : la définition

Publicité

La schizophrénie est une maladie mentale qui déconnecte le patient de la réalité, le faisant souffrir de troubles de type délires et hallucinations. Maladie rare, elle l’est encore plus chez les enfants.

Publicité

© Fotolia

Les manifestations de la schizophrénie infantile

La schizophrénie est dite infantile quand elle touche l’enfant de moins de 18 ans. Elle peut apparaître à partir de l’âge de 5 ans. L’enfant souffre peu à peu de troubles mentaux. Il peut manifester des peurs irrationnelles comme l’impression d’être suivi ou menacé, ou des hallucinations, la conviction d’entendre des voix dans sa tête. D’autres s’isoleront totalement, s’enfermeront et refuseront tout contact avec des inconnus. Dans la majorité des cas, l’enfant a des difficultés à communiquer, il répondra hors sujet lorsqu’on lui pose des questions et ne saura pas tenir une conversation.

Publicité
La schizophrénie infantile : quelle prise en charge ?

Au-delà de la prise en charge médicamenteuse de la maladie, la schizophrénie infantile demande une adaptation de l’ensemble de l’entourage à la maladie de l’enfant. L’enfant perçoit des informations mineures comme des éléments menaçants, il faut donc veiller à réduire les sources possibles de stress pour lui : l’encourager dans les tâches qu’il réalise, lui présenter les situations de manière rassurante, l’accompagner autant que possible dans son quotidien. Ce sont des enfants qui souffrent de troubles mentaux, mais qui ont malgré tout besoin de continuer d’évoluer, d’apprendre et de rester en contact avec le reste du monde.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité