Les symptômes de la méningite virale

Publicité
La méningite virale est une pathologie qui est le plus souvent bénigne, comparativement aux méningites bactériennes, beaucoup plus graves. Il faut donc être capable de savoir distinguer les symptômes des méningites virales afin de les différencier de ceux associés à la pathologie d’origine bactérienne. Peut-on simplement estimer qu’une méningite sans fièvre est une méningite virale ?
Publicité

5495257-inline-500x351.jpg© Istock

Symptômes d’une méningite virale

Les principaux symptômes d’une méningite virale (due à un virus) sont des maux de tête, des nausées et des vomissements, ainsi qu'une fièvre relativement importante. Le diagnostic est assez facile à poser et le médecin mettra la méningite en évidence en retrouvant une raideur de la nuque (la tête ne peut pas être penchée en avant). D’autres signes cliniques, tels que l’hyperesthésie (exacerbation des sensations tactiles ou de la douleur) ou la photophobie (on ne supporte pas la lumière), sont parfois présents. Dans les cas sévères, on peut observer des troubles de la conscience pouvant aller jusqu’au coma.

Publicité
Distinction entre méningite virale et bactérienne

Il est malheureusement difficile de distinguer les méningites bactériennes des méningites virales. En effet, les symptômes sont sensiblement les mêmes et la fièvre n’est pas un élément suffisamment significatif. Ainsi, au moindre doute, il faut consulter son médecin et, si les symptômes sont marqués, ne pas hésiter à se rendre dans un service d’urgences. A noter que chez les bébés, il faut prêter attention, outre une forte fièvre et une raideur de la nuque, à des pleurs incessants, à une modification de la teinte de la peau et même parfois à des éruptions cutanées (apparition de petits boutons).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité