L’HTA, facteur de risque cardio-vasculaire

Publicité
Publicité

Qui ? Quoi ? Où ? Comment ?

L’HTA est un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires.Même pour des élévations tensionnelles modestes, elle augmente le risque d’accidents vasculaires cérébraux, d’insuffisance coronaire, et d’insuffisance cardiaque

Publicité
Le risque cardiovasculaire chez un hypertendu ne dépend cependant pas que de ses chiffres tensionnels, mais aussi de l’importance des autres facteurs de risque associés

Des progrès à faire !

Il y a en France près de 8 millions d’hypertendus dont le dépistage obéit à malheureusement à une règle des moitiés :

- la moitié seulement des hypertendus sont dépistés - la moitié seulement des hypertendus dépistés sont traités - la moitié seulement des hypertendus traités sont correctement équilibrés

Il n’y a pas que les hommes !

La fréquence de l’hypertension artérielle augmente avec l’âge : une femme sur deux est hypertendue après 65 ans, un homme sur trois au même âge. Il s’agit généralement à cet âge d’hypertension artérielle portant sur le premier chiffre (systolique)

En pratique !

Pour orienter la stratégie de dépistage et de prise en charge de l’hypertension, l’OMS a redéfini récemment (1999) les chiffres de l’hypertension artérielle essentielle donnés en millimètres de Mercure (votre médecin l’exprime en centimètres de Mercure : on dit 14-8 pour 140-80)

Chiffres de l’OMS

Publicité

Catégorie Pression artérielle systolique (mmHg) Pression artérielle diastolique (mmHg)
PA optimale
PA normale
PA normale haute 130-139 85-89
HTA grade 1 (légère) 140-159 90-99
HTA limite 140-149 90-94
HTA grade 2 (modérée) 160-179 100-109
HTA grade 3 (sévère) >180
HTA systolique isolée >140
HTA systolique limite 140-149

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité