Tension artérielle élevée : les valeurs qui doivent inquiéter

Tension artérielle élevée : les valeurs qui doivent inquiéter©iStock

La tension artérielle, parfois appelée pression artérielle, désigne la pression du sang qui circule dans les artères. Les premiers symptômes d'une tension artérielle élevée, comme les maux de tête, les vertiges et les palpitations, peuvent passer inaperçus. Une fois détectée, l'hypertension doit être régulièrement surveillée, car elle peut entraîner de graves complications.

Publicité
Publicité

Pression systolique et pression diastolique, les maîtres mots de la tension artérielle

La pression systolique correspond à la pression artérielle maximale. Cette pression est mesurée au cours de la systole, le moment où les chambres du cœur se contractent avant que le sang ne soit propulsé vers le reste de l'organisme. Inversement, la pression diastolique est la pression artérielle minimale observée lorsque le cœur se relâche après la contraction. Ces pressions sont anormalement élevées lorsqu'elles dépassent des valeurs de référence : 140 mmHg pour la pression systolique, 90 mmHg pour la pression diastolique. L'hypertension est dite légère lorsque les pressions systolique et diastolique se situent respectivement entre 140 et 180 mmHg et entre 90 et 105 mmHg. Au-delà de ces valeurs, elle devient modérée, voire sévère.

Publicité

Traitement et prévention de l'hypertension

Des hypertenseurs peuvent être prescrits. Cependant, la prise en charge de l'hypertension consiste surtout à traiter la cause responsable et à éliminer les facteurs de risque : obésité, mauvaise alimentation, sédentarité… Un régime alimentaire pauvre en sel et équilibré doit être mis en place. Le patient doit pratiquer une activité physique régulière tout en évitant les sports violents pour le cœur.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité