Syndrome des jambes sans repos : êtes-vous concerné(e) ?

Une personne sur dix souffrirait du syndrome des jambes sans repos en France, parfois sans le savoir. Cette pathologie aussi appelée "maladie de Willis-Ekbom" est d’autant plus fréquente chez les femmes, à partir de 45 ans. Elle entraîne fatigue, somnolence et insomnie.

Publicité

Jambes sans repos : 4 critères d’alerte

4 critères jambes sans repos Le syndrome des jambes sans repos est une pathologie neurologique bénigne qui détériore la qualité du sommeil.

Publicité
Elle toucherait 8% de la population et peut survenir à tout moment de la vie, y compris chez les enfants. Elle se définit par 4 critères :
- le besoin de bouger les membres inférieurs associé à des troubles sensitifs (de la sensation de petites décharges électriques à celle de sentir de l'eau couler sur la peau, en passant des élancements, des impressions d'écrasement).
- le fait que ces manifestations surviennent le soir ou en début de nuit.
- qu'elles soient aggravées par le repos.
- qu'elles soient calmées par le mouvement et la marche.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité