Temps de céphaline activé

Temps de céphaline activé : Intérêt

La détermination du temps de céphaline activée (TCA) ou du temps de céphaline kaolin (TCK) permet d’explorer les différentes voies biochimiques de la coagulation sanguine. Il permet la détection d'une anomalie de la coagulation, avant une intervention chirurgicale par exemple. Il sert également pour s'assurer de la bonne efficacité d'un traitement anti-coagulant par héparine.

Publicité
Temps de céphaline activé : Conditions de prélèvement

Le prélèvement veineux s’effectue habituellement au niveau du bras dans un tube citraté au laboratoire par une infirmière. Il n’y a pas de conditions spéciales pour ce prélèvement.

Le tube doit être rempli suffisamment (9 volumes de sang pour 1 volume de citrate) et bien agité. Pour être interprété correctement, il est impératif de préciser si le patient reçoit un traitement anticoagulant et préciser le nom du médicament, la dose et les heures d’administration.

Temps de céphaline activé : Résultats

Le temps de céphaline activé (TCA) est entre 30 et 45 secondes selon le type de réactifs utilisé. Il s’exprime par rapport à la valeur d’un témoin. Il est légèrement allongé chez l’enfant et raccourci chez le sujet âgé.

Seul un allongement du TCA est anormal et peut se rencontrer :

Chez les patients traités par héparine. Dans ce cas, la valeur considérée comme efficace du traitement exige un TCA entre 1,5 et 2,5 fois celui du témoin.

Chez les patients sans traitement, un allongement du TCA est anormal et peut traduire un déficit des facteurs VIII ou IX (Hémophilie), ou des facteurs X,V,II comme : - Une maladie de Willebrand, la présence d’un anticoagulant circulant spontané - Une affection hépatique (cirrhose, hépatite) - Une anomalie acquise (coagulation intra vasculaire disséminée ou CIVD) ou un trouble du fibrinogène.

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité