Ostéodensitométrie

Ostéodensitométrie : Intérêt

L’ostéodensitométrie sert à mesurer la densité minérale osseuse (DMO), facteur essentiel de la solidité des os. Cet examen permet d’évaluer le risque de fracture et de poser un diagnostic d’ostéoporose. L’ostéodensitomètre est un appareil qui émet un faisceau à rayon X, que l’os absorbe plus ou moins bien, en fonction de sa densité. Ainsi la différence entre la quantité de rayons X, émise et reçue, permet de donner une valeur de DMO.

On prescrit une ostéodensitométrie : - Aux femmes, présentant des facteurs de risque d’ostéoporose (corpulence menue, antécédents maternels d’ostéoporose, tabagisme, traitement prolongé à la cortisone, ménopause précoce), une ostéodensitométrie peut être proposée juste avant la ménopause.- Aux femmes ménopausées qui ne suivent aucun traitement préventif, afin de connaître leur capital osseux - Aux femmes ménopausées qui suivent un traitement de l’ostéoporose.

Ostéodensitométrie : Déroulement

Habituellement les mesures sont réalisées aux sites les plus courants de fractures, c’est à dire au niveau du col du fémur, des vertèbres lombaires ou des poignets. Si vous avez plus de 70 ans, les mesures peuvent également être effectuées au niveau du poignet en raison des phénomènes d’arthrose fréquents au niveau des lombaires qui fausse la prise de mesure à ce niveau.

Ostéodensitométrie : Résultats

L’ostéodensitométrie est exprimée en gramme d’hydroxyapatite/cm2. Chaque valeur est comparée à la valeur moyenne normale en fonction de l’âge et du sexe. La différence est exprimée en écarts types de la distribution de la population normale (Z score), ou en nombre d’écarts types de la distribution des valeurs chez l’adulte jeune normal de même sexe (T score). La DMO est jugée normale si le T score est situé entre - 1 et + 1 écarts types.

Pour un T score entre -1 et - 2,5 écarts-types, on parle d’ostéopénie.
Pour un T score inférieur à - 2,5 écarts-types, on parle d’ostéoporose
Pour un T score inférieur à - 2,5 écarts-types avec un antécédent d’au moins une fracture par fragilité, on considère qu’il s’agit d’une ostéoporose sévère.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité