Cathétérisme rétrograde des voies biliaires

Intérêts

Quand on suspecte des lésions des voies biliaires (calcul, cancer, pancréatite), et /ou que l’imagerie par échographie n’est pas suffisante, une vision directe des voies biliaires peut être nécessaire. Cet examen consiste à introduire par la bouche puis l’estomac un tube souple muni d’une lumière à son extrémité. Une caméra permet de voir directement le contenu des voies biliaires. De plus le fibroscope est muni d’un canal opérateur qui permet de faire des prélèvements ou d’introduire des instruments (cathéter, sondes lasso pour retirer des calculs, pince à biopsie).

Publicité
Conditions de prélèvement

Le patient doit être à jeun obligatoirement. Le fibroscope est introduit par la bouche. Un cale dent est alors mis en place pour éviter de mordre le fibroscope. Le fibroscope est introduit alors dans la gorge puis dans l’œsophage par le gastro-entérologue. Tout l’œsophage, l’estomac et le duodénum sont visualisées directement. Au niveau de la papille du duodénum, on repère l’orifice des voies biliaires qui est alors cathétérisé (remonté) par un fibroscope très fin. Parfois l’exploration visuelle seule est suffisante. Ce fibroscope peut être relié à une caméra, l’image directe est alors directement vue sur l’écran. C’est utile car en cas de lésion suspecte, l’examen peut être revu et donc discuté par plusieurs médecins en staff. Dans d’autres cas, du liquide de contraste est injecté par l’intermédiaire d’un petit cathéter, dans les voies biliaires et des clichés radiologiques sont alors enregistrés. Le patient ayant eu une anesthésie du larynx ne doit pas s’alimenter dans les 2 à 3 heures après l’examen.

Précautions à prendre

Les prothèses dentaires doivent être retirées du fait du passage obligatoire du fibroscope par la bouche.

Résultats

L’opacification rétrograde des voies biliaires peut être normale.

Ailleurs elle peut montrer :

- Des calculs du canal cholédoque (uniques ou multiples)

- Des rétrécissements du canal cholédoque ( pancréatite, rétrécissement séquellaire)

- Un cancer des voies biliaires, du pancréas

- Des kystes biliaires

- Une parasitose

Il peut permettre des gestes techniques permettant de libérer les voies biliaires d’un obstacle : Sphinctérotomie (section du sphincter d'Oddi qui conduit la bile de la vésicule biliaire vers l'intestin grêle), ablation de calculs, mise d’une prothèse dans les voies biliaires en cas de rétrécissement...

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité