enfants

Les dernières actualités

Les vaccins contre la rougeole, maladie loin d'être toujours bénigne, et contre la méningite C sont encore insuffisamment utilisés en France, indique l'agence sanitaire Santé publique France.

Rougeole, méningite C: des vaccins sous-utilisés en France

avec
Les vaccins contre la rougeole, maladie loin d'être toujours bénigne, et contre la méningite C sont encore insuffisamment utilisés en France, indique l'agence sanitaire Santé publique France.
La vaccination contre les papillomavirus, virus sexuellement transmissibles cause de cancers, est recommandée jusqu'à l'âge de 26 ans aux hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes

Papillomavirus: vaccin proposé aux hommes ayant des relations homosexuelles

avec
La vaccination contre les papillomavirus, virus sexuellement transmissibles cause de cancers, est recommandée jusqu'à l'âge de 26 ans aux hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, selon le calendrier vaccinal 2017 publié lundi.
La fréquence des cancers chez les enfants a été 13% plus élevée dans les années 2000 que dans les années 1980, selon une étude de l'OMS

Les cancers chez les enfants ont augmenté de 13% en 20 ans, selon l'OMS

avec
La fréquence des cancers chez les enfants a été 13% plus élevée dans les années 2000 que dans les années 1980, selon une étude de l'OMS publiée mercredi, qui attribue cette hausse à une meilleure détection mais aussi aux facteurs environnementaux.
Une petite fille après son excision menée par une guérisseuse traditionelle, le 20 février 2017 à Gorontalo en Indonésie

Mutilations génitales: la médicalisation compromet l'éradication

avec
La médicalisation de plus en plus fréquente des mutilations génitales féminines dans certains pays "dévoie" les campagnes de sensibilisation et compromet l'éradication de l'excision, dénonce l'Institut français d'études démographiques (Ined) dans un rapport rendu public mercredi.

Royaume-Uni: des médecins autorisés à laisser un bébé mourir "dans la dignité"

avec
Un tribunal britannique a autorisé mardi les médecins à cesser de soigner un bébé atteint d'une maladie rare et à le laisser mourir "dans la dignité", contre l'avis de ses parents qui voulaient le faire soigner aux Etats-Unis.
Dans un hôpital d'Argenteuil, en banlieue parisienne, le 22 juillet 2013

Bébés prématurés: des caméras pour remplacer les capteurs

avec
Des chercheurs en Suisse ont mis au point des caméras pour assurer le suivi médical des bébés prématurés sans contact et sans fil, selon un communiqué publié lundi par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).
Photo prise le 10 décembre 2004 au palais de justice de Paris de l'inscription latine "Justitia" sur le dallage de la salle des Pas perdus

Accusés à tort de maltraitance sur leur fille, ils demandent réparation

avec
Les parents de Louna, accusés à tort en 2012 de maltraitance sur leur fille en réalité atteinte d'une maladie rare, vont demander réparation aux experts, a-t-on appris mardi auprès de leur avocat, confirmant une information du Parisien-Aujourd'hui en France.
Plusieurs centaines de personnes participent à la Marche de l'espérance organisée par l'association Vaincre l'autisme, à Paris le 1er 2017

Marche parisienne pour "vaincre l'autisme" et interpeller les candidats à l'Elysée

avec
Plusieurs centaines de personnes ont participé samedi à Paris à la Marche de l'espérance, organisée par l'association Vaincre l'autisme, afin d'interpeller les candidats à l'Elysée sur la situation des enfants et adultes autistes.
Une volontaire joue avec Lena, un enfant autiste, au centre Lud'Eveil de Courbevoie, où le jeu est au centre de la prise en charge, le 24 mars 2017

Autisme: trouver une prise en charge adaptée, un casse-tête pour les familles

avec
"Autiste sévère": quand le diagnostic est tombé, Jules avait six ans. Ses parents avaient détecté des signes mais comme de nombreuses familles, ils ont dû se battre pour que le trouble neuro-développemental de leur enfant soit identifié, et pour trouver une prise en charge qui l'aide à sortir de son enfermement.

LUE face aux problèmes de linfertilité

Louise Brown est née en 1978 mais elle est surtout le premier 'bébé éprouvette' au monde. La fécondation in vitro est alors un acte révolutionnaire mais aussi hautement controversé. Aujourd'hui âgée de 38 ans, Louise était à Bruxelles pour la présentation d'un rapport sur les nombreux obstacles que rencontrent les femmes qui souffrent de problèmes de fertilité. " Les gens doivent comprendre que ce n'est pas seulement les parents qui ont un enfant, c'est aussi créer une famille ", explique-t-elle. Selon ce rapport 25 millions de citoyens de l'Union européenne connaissent des problèmes de fertilité. Le taux de fécondité varie fortement d'un État membre à l'autre. L'Espagne et la Pologne ont parmi les taux les plus bas. La France est au contraire en tête de ce classement. Toutefois le taux de fécondité reste en dessous de 2,1 enfants par femme, le seuil de renouvellement des générations. Pour l'eurodéputée roumaine Norica Nicolai, à l'origine de la rencontre au Parlement européen, l'Union est confrontée à un véritable problème démographique. Mais " la politique de natalité relève de la politique nationale des pays membres ", souligne-t-elle. 38 ans plus tard la fécondation in vitro reste controversée. Pour le porte-parole de l'association " Life " au Royaume-Uni il faut privilégier d'autres solutions. " Ce que nous souhaiterions voir c'est davantage de médecine et de thérapies capables de soigner, qui répondent aux problèmes de fertilité dès l'origine et pas plus de fécondation in vitro ", détaille Mark Bhagwandin. Louise Brown estime que toutes les femmes devraient avoir accès à la fécondation in vitro si elle ne peuvent pas devenir mère par voie naturelle. Le premier " bébé éprouvette " au monde aime d'ailleurs rappeler qu'elle a fondé sa propre famille sans assistance médicale à la procréation
Un nouveau vaccin efficace contre les diarrhées infantiles mortelles

Un nouveau vaccin efficace contre les diarrhées infantiles mortelles

avec
Un nouveau vaccin bon marché contre les rotavirus qui provoquent des gastro-entérites aiguës, responsables de 37% des décès de jeunes enfants dans les pays en développement, a été efficace à plus de 66%, selon les résultats d'un essai clinique publiés mercredi.
Le 21 mars 2017, un enfant s'approvisionne à un point d'eau à Juba, au Soudan du Sud confronté à une famine

Un enfant sur quatre manquera d'eau en 2040

avec
Environ un enfant sur quatre à travers le monde vivra d'ici 2040 dans des régions où les ressources en eau seront rares, a mis en garde le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) dans un rapport publié mercredi.

A vélo le casque est désormais obligatoire pour les enfants

A partir de ce mercredi, le casque à vélo, auparavant recommandé, devient obligatoire pour les enfants âgés de moins de douze ans. Les parents qui ne respectent pas cette nouvelle règle encourent une amende de 90 euros, soit le prix d'un bon casque. Les effets protecteurs du casque sont reconnus. Selon la sécurité routière, il diminue le risque de blessures sérieuses à la tête de 70%, celui de blessures mineures de 31% et celui de blessures au visage de 28%. Reste à bien savoir le régler...t

Nao le robot qui aide les enfants à mieux gérer leur diabète

Aux Pays-Bas, nous avons vu comment un robot et des applications développés dans le cadre d'un projet de recherche européen peuvent aider les enfants atteints de diabète de type 1 à mieux comprendre leurs symptômes et à prendre les décisions bénéfiques à leur santé au quotidien. 'Faire face au diabète est un défi de taille pour les enfants et adolescents malades, nous rappelle notre reporter Denis Loctier. Leur santé dépend de décisions qu'ils prennent tout au long de la journée : les assistants électroniques peuvent-ils les aider ?' s'interroge-t-il. Près d'Amsterdam, dans la famille Geurts, la fille de 11 ans, Tatum, et le fils de 13 ans, Arjan, sont atteints de diabète de type 1. 'L'école est à une demi-heure à vélo, explique leur mère Ilona. Donc tous les matins, ils doivent penser à ce qu'ils vont manger dans la journée et à la quantité d'insuline qu'il leur faudra, indique-t-elle avant d'ajouter : Ils doivent avoir cela en tête tout au long de la journée pour être sûrs qu'ils pourront rentrer sans encombre et que leur niveau de sucre dans le sang ne chutera pas sur le trajet du retour.' Glycemic Index Ideal Plate Infographic https://t.co/nh5WGHRgeT pic.twitter.com/rXdzpMsPHZ- A Health Blog (@AHealthBlog) 19 janvier 2017 Apprendre en s'amusant Tatum et Arjan participent à un projet de recherche européen baptisé PAL (pour 'Assistant personnel pour un mode de vie sain') qui propose des outils électroniques pour les enfants diabétiques. Des applications sur tablette par exemple leur apprennent à bien se nourrir, à calculer leur prise de glucides et à noter leurs activités. Plus besoin de lire des livres sur la santé ! 'Les enfants n'aiment plus trop lire aujourd'hui, ils préfèrent jouer avec leur smartphone !' estime Tatum. Son frère renchérit : 'Oui, les livres, c'est un peu ennuyeux ; les tablettes, c'est beaucoup plus amusant !' Trois hôpitaux comme le centre médical Meander et deux organisations dédiées au diabète en Italie et aux Pays-Bas participent à ce projet qui met aussi à disposition des enfants dont Tatum et Arjan, un robot lors de leurs rendez-vous médicaux. Nao - c'est le nom du modèle - peut devenir pour eux, un ami. Il joue comme un humain. This robot helps kids with diabetes. Can kid-friendly hospitals foster healthier lifestyles? My #Futuris this March pic.twitter.com/c6yVUiljOA- Denis Loctier (@loctier) 10 février 2017 Humaniser les robots 'Il y a une tendance actuelle à humaniser les robots, souligne Rosemarijn Looije, coordinatrice du projet PAL et spécialiste en interface homme-machine. Cela nous permet de mieux créer le lien entre les enfants et le robot, cela augmente leur implication,' assure-t-elle. Les médecins peuvent programmer le robot pour fixer des objectifs adaptés à chaque enfant. La finalité est pédagogique, mais pas seulement : l'idée, c'est que grâce à lui, les jeunes patients aient davantage envie de venir en consultation. Ce que confirme Roos Nuboer, diabétologue en pédiatrie au centre médical Meander : 'Les enfants l'adorent, dit-elle. En général, ils n'aiment pas venir à l'hôpital, ils préfèrent jouer avec leurs copains, mais grâce au robot, ils veulent venir, ils font des selfies avec lui et ils montrent à leurs amis que le diabète n'est pas qu'un fardeau à porter,' précise-t-elle. Le robot ne formule aucune prescription médicale, il aide l'enfant à mieux comprendre ses symptômes. Dans l'un des exercices, le patient doit décider ce qu'il va faire dans certaines situations comme ce qu'il va manger à un goûter d'anniversaire. Il est censé choisir l'option la plus saine. Puis les rôles s'inversent, c'est au robot de trouver la bonne réponse. Hi there! here it is a new post published on the Blog of the European Commission #pal4uproject #diabetes EU_eHealth https://t.co/GvlGmVsHKN- PAL4Uproject (PAL4Uproject) 18 août 2016 Il peut 'reconnaître les émotions de l'enfant' 'Pour ce projet, nous avions besoin d'un robot capable de reconnaître les émotions de l'enfant, de formuler une phrase, de sélectionner des questions, nous avons dû créer tout cela, raconte Bert Bierman, ingénieur robotique chez Produxi. Et les illustrations sur la tablette que nous avons développées, poursuit-il, sont aussi très importantes.' Les chercheurs qui prévoient de développer leur système en mettant en réseau robots et tablettes ont veillé à ce que les données de chaque patient ne soient pas communiquées à des tiers. 'Bien sûr, une très forte hypo- ou hyperglycémie doit être communiquée aux parents, mais l'enfant doit pouvoir contrôler les informations qu'il veut partager,' estime Rosemarijn Looije, coordinatrice du projet PAL. D'après les pédiatres participants, 'un enfant malade et sa famille pensent au diabète toutes les dix ou quinze minutes'. Raison de plus pour qu'ils se changent les idées comme lorsque le robot Nao propose aux jeunes patients de danser avec lui dans les couloirs du centre médical. Denis Loctier avec Stéphanie Lafourcatère
Des écolières portent des masques pour se protéger de la pollution, à New Delhi, le 10 novembre 2016

OMS: 25% des décès d'enfants de moins de cinq ans dus à la pollution

avec
Plus d'un quart des décès d'enfants de moins de cinq ans est attribuable à la pollution de l'environnement, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans deux rapports publiés lundi.
Sacha, 15 mois, touche une photo de sa soeur jumelle Marwa lors d'une conférence de presse de leur père Mohamed Bouchenafa, le 4 mars 2017 à Marseille

Pour ses parents, Marwa, lourdement handicapée, "a le droit de vivre"

avec
Marwa, un bébé lourdement handicapé dont les proches luttent contre la préconisation de l'hôpital marseillais de La Timone d'arrêter les soins, "a le droit de vivre", a déclaré samedi le père de l'enfant, deux jours après une audience au Conseil d'Etat, assurant "accepter" son état.
L'hôpital La Timone à Marseille, le 11 janvier 2017

Acharnement thérapeutique et euthanasie: avant Marwa, trois cas emblématiques en France

avec
Avant le cas de la petite Marwa, 15 mois, examiné jeudi par la justice, plusieurs grandes affaires d'acharnement thérapeutique ou d'euthanasie ont suscité le débat en France et fait évoluer la loi depuis une quinzaine d'années.
Mohamed Bouchenafa, père de Marwa, bébé d'un an plongé en coma artificiel, à Marseille, le 17 novembre 2016

Le cas de Marwa, bébé lourdement handicapé, devant le Conseil d'Etat

avec
Elle restera reliée à des machines pour respirer ou manger, mais elle est vivante: les parents de Marwa ont défendu jeudi devant le Conseil d'Etat le "droit de vivre" pour leur bébé lourdement handicapé, contre une décision médicale préconisant l'arrêt des soins.
Mohamed Bouchenafa, le père de Marwa, devant l'hôpital La Timone, à Marseille, le 17 novembre 2016

Le cas de Marwa, bébé plongé dans le coma, examiné jeudi au Conseil d'État

avec
Le sort de Marwa, bébé atteint d'un déficit moteur irréversible et plongé dans un coma artificiel, sera débattu jeudi au Conseil d'État: l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) conteste une décision de justice l'enjoignant de poursuivre les soins, comme le demandent les parents.
Les enquêteurs doivent donner à l'enfant "un espace de parole, sans suggérer" des réponses

A l'hôpital, on écoute les enfants victimes de violences

avec
Deux petits fauteuils, des jouets, des livres, une table et deux chaises, un tableau sur un mur jaune, deux caméras et de discrets micros au plafond: à l'hôpital de Pontoise, une salle a été aménagée pour auditionner les enfants victimes de violences.
De l'acrylamide, une substance cancérogène, a été retrouvée à un niveau supérieur aux indications européennes dans des biscuits pour bébés de marque Nestlé vendus en France

Présence d'acrylamide (cancérogène) dans des biscuits pour bébés vendus en France

avec
De l'acrylamide, une substance cancérogène, a été retrouvée à un niveau supérieur aux indications européennes dans des biscuits pour bébés de marque Nestlé vendus en France, et à des niveaux proches de ce seuil dans deux autres produits, selon la fondation Changing Markets.
Une infirmière parle à un enfant qui passe une IRM, le 22 juillet 2013 dans un hôpital à Paris

Le trouble du déficit de l'attention se voit dans le cerveau

avec
Le cerveau des personnes atteintes de déficit de l'attention (TDAH) et d'hyperactivité, est différent, légèrement plus petit, comparé à celui des sujets qui en sont indemnes, soulignent jeudi des chercheurs, selon lesquels ce trouble à bien une base physique.
A l'Institut Curie, spécialisé dans les traitements contre le cancer, à Paris le 4 novembre 2014

Plan cancer: l'équité et le soutien aux parents "perfectibles"

avec
Le 3e plan cancer lancé en 2014 a permis d'importants "progrès" dans la lutte contre cette maladie mais certains points comme l'équité entre les malades dans l'accès aux soins" sont "perfectibles", a estimé mardi l'Elysée.

Pourquoi vos parents se trompent de prénom quand ils vous appellent ?

Ce n’est qu’une petite erreur, mais ça ne fait jamais plaisir quand votre mère vous appelle par le prénom de votre frère. Derrière cette bévue se cache un mécanisme scientifique. Explication.
Des sex toys en cours de fabrication dans une entreprise de Los Angeles en Californie, le 23 mai 2016

Etude: les sex toys plus sûrs que les jouets

avec
Les sex toys contiennent moins de matières dangereuses que les jouets des enfants, a indiqué lundi l'autorité d'inspection des produits chimiques suédoise, qui a eu l'idée de faire la comparaison.

Crèmes solaires, un danger pour les enfants?

L'UFC-Que choisir a décidé de porter plainte contre cinq fabricants de crème solaire pour enfants. La protection affichée ne correspond pas aux normes de l'UE.

Voilà ce qu'il se passe quand on laisse ses enfant seuls 6 minutes

Paul Schettini, père de famille américain a laissé ses deux enfants de 4 et 2 ans jouer seuls dans leur chambre. Trouvant la maison voici ce qu'il s'est passé en 7 minutes.

Zoom sur l'eau de mélisse

Digestion, fatigue, rhume… Disponible en pharmacie, l’eau de mélisse est un remède de grand-mère auquel on prête de nombreuses vertus. Mais qu’en est-il vraiment ?
Des enfants jouent avec des tablettes numériques le 19 octobre 2013 lors du salon "Kidexpo" à Paris

Tablettes et smartphones privent les enfants de sommeil

avec
Des enfants jouent avec des tablettes numériques le 19 octobre 2013 lors du salon "Kidexpo" à Paris

Pages