Solidage européen

Solidage européen

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

Solidago virgaurea

Nom(s) vulgaire(s): 

Verge d’or

Famille: 

Astéracées

Période de récolte: 

Juillet-août.

Solidage européen : Propriétés

Le solidage européen est surtout utilisé pour son action diurétique. Il est aussi apprécié pour ses propriétés antitoxiques (il favorise l’élimination des déchets) et astringentes (il facilite la cicatrisation). Cette plante est indiquée dans la prise en charge des calculs et infections urinaires (cystites, néphrites), de certaines affections du foie (hépatismes), des oliguries (baisse du volume d’urines), de la goutte, des douleurs articulaires (arthrose), et des entérocolites (inflammation de l’intestin et du côlon). Chez les tuberculeux, elle peut être employée pour traiter les diarrhées. En usage externe, le solidage européen agit efficacement contre l’eczéma et les petites plaies (hémorroïdes).

Publicité

Solidage européen : Histoire

Le solidage européen tire son nom latin Solidago de son action cicatrisante, car il consolide les plaies.

Solidage européen : Comment la reconnaître?

Cette plante vivace aux tiges rougeâtres mesure généralement entre 80 cm et 1 m de hauteur. Ses grandes feuilles sont en forme de lance et légèrement dentelées. Ses fleurs, d’un jaune éclatant, apparaissent en grappes et lui valent son surnom de verge d’or.

Solidage européen : Parties utilisées

Les fleurs.

Solidage européen : Posologie

En usage interne

Contre les calculs et infections biliaires. Infusion : Faire bouillir 3 à 4 g pour 1 tasse d’eau. Laisser infuser 10 minutes. Boire entre 2 et 4 tasses par jour. N.B. : Pendant le traitement, il est recommandé de boire au moins 2 litres d’eau par jour.

En usage externe

Contre l’eczéma et les petites plaies . Décoction : Placer 50 g dans de l’eau froide, puis faire bouillir dans un litre d’eau pendant 2 minutes. Appliquer directement sur les lésions.

Solidage européen : Précautions d\'emploi

Le solidage européen est contre-indiqué chez les personnes atteintes de néphrite, de colique néphrétique ou d’un œdème associé à un trouble cardiaque. Pour rappel, il faut s’abstenir de consommer des liquides en cas d’obstruction des voies urinaires car ils peuvent aggraver les douleurs. Il est recommandé de suivre les traitements indiqués dans un but préventif, pour éviter les récidives. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité