Santal

Nom latin: 

Santalum album

Nom(s) vulgaire(s): 

Santal blanc, santal citrin.

Famille: 

Santalacées

Période de récolte: 

Toute l’année, de préférence en été.

Santal : Propriétés

Le santal est apprécié en phytothérapie pour son bois, qui possède des propriétés diurétiques (il améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire). Il est utilisé pour prendre en charge les inflammations des voies urinaires ou de la vessie (cystites), la rétention d’eau et les œdèmes au niveau des jambes. En usage externe, le santal agit contre le stress, l’anxiété, les sinusites, les troubles respiratoires, les varices, les jambes lourdes et les douleurs dentaires. En Chine, cette plante est utilisée pour apaiser les maux de tête et les douleurs abdominales. Elle est aussi employée en Inde pour traiter les maladies inflammatoires de la peau.

Publicité
Santal : Histoire

Le santal est utilisé en médecine chinoise depuis plus de 4 000 ans. En Inde, il entre dans la composition des encens et est associé à la méditation.

Santal : Comment la reconnaître?

Originaire d’Asie, le santal est un petit arbre qui mesure entre 10 et 20 m de hauteur. On le trouve surtout en Indonésie, en Inde et en Australie. Il possède des feuilles ovales et épaisses, et de petites fleurs réunies en grappes. Son bois, de couleur jaunâtre, dégage un léger parfum. L’espèce cultivée en Europe provient des Philippines.

Santal : Parties utilisées

Le bois. Il est découpé en bûches ou en copeaux, puis broyé et transformé en poudre. Il est ensuite commercialisé sous forme d’infusion, de gélule, de décoction ou d’extrait.

Santal : Posologie

Le médecin est l’unique personne autorisée à instaurer un traitement à base de bois de santal, et à indiquer la posologie recommandée.

Santal : Précautions d\'emploi

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité