Lierre commun

Nom latin: 

Hedera helix

Nom(s) vulgaire(s): 

lierre grimpant, bourreau des arbres.

Famille: 

Araliacées

Période de récolte: 

Août, septembre

Lierre commun : Propriétés

Le lierre grimpant est efficace contre la toux (bronchite). Son bois est antispasmodique. Il est utile en traitement d’appoint dans le cadre d’un régime ou encore en crème adoucissante contre les dermatoses prurigineuses.

Publicité
Lierre commun : Etudes scientifiques

Inconnues.

Lierre commun : Histoire

Le lierre commun est originaire d’Europe occidentale. Commun au nord, à l’est, il s’est répandu dans toutes les régions tempérées.

Lierre commun : Comment la reconnaître?

Ce petit arbre est constitué de feuilles plus foncées découpées en 3 à 5 lobes. Ses racines font office de crampons. Lorsqu’elles sont matures, ses fleurs laissent place à des fruits globuleux souvent noirs.

Lierre commun : Parties utilisées

Bois et feuilles.

Lierre commun : Posologie

En usage interne

Contre les toux, bronchites bénignes

Infusion : 1 sachet-dose pour 20 cl d’eau bouillante. Laisser infuser 5 min. Une à 2 tasses par jour au moment des repas.

Ou

Sirop d’extraits : 1 à 3 cuillères à soupe par jour.

En usage externe

Dans le cadre d’un régime amaigrissant et contre les dermatoses prurigineuses.

Spécialités sous forme de crème ou de gel : application locale 2 ou 3 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes consultez un médecin.

Lierre commun : Précautions d'emploi

Le lierre n’a pas de toxicité connue, mais comme toute plante, il est toxique à hautes doses. En outre, il existe des risques de dermites de contact lors de la récolte et de la préparation. Le lierre est contre-indiqué chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte ou allaitante.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Lierre commun : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité