Lavande

Nom latin: 

Lavandula vera

Nom(s) vulgaire(s): 

espidet, faux nard, nard d’Italie, lavande aspic

Famille: 

Labiées

Période de récolte: 

Juillet, août

Lavande : Propriétés

Cette lavande a des propriétés antiseptiques. Elle est utilisée dans le traitement des infections respiratoires comme la rhinite, la bronchite, la laryngite, dont elle calme aussi les douleurs. Elle a également une action contre la sinusite.

Publicité
Lavande : Etudes scientifiques

Inconnues.

Lavande : Histoire

Lavande vient du latin lavare qui veut dire laver, purifier. Elle était utilisée dans l’Antiquité pour soigner les plaies et brûlures. Elle fut plus tard utilisée contre les poux et les punaises, la diphtérie et la tuberculose.

Lavande : Comment la reconnaître?

C’est un arbrisseau de 50 cm à 1 mètre de hauteur, doté de feuilles lancéolées. Ses fleurs caractéristiques et odorantes sont bleu-violet. Elle pousse sur le pourtour méditerranéen. Elle est cultivée en Europe et aux Etas-Unis.

Lavande : Parties utilisées

Les sommités fleuries.

Lavande : Posologie

En usage interne

Contre le rhume

Infusion : faire infuser 20 g de fleurs dans 1 litre d’eau bouillante, 10 min. Filtrer. 3 tasses par jour pendant 5 à 7 jours en curatif et/ou1 semaine par mois pendant tout l’hiver en prévention.

Contre la sinusite

Infusion : voir ci-dessus.3 tasses par jour pendant 3 semaines à compter du début de l’infection en curatif et/ou 3 semaines tous les deux mois en prévention.

En usage externe

Contre la toux

Cataplasme : jeter une poignée de fleurs dans 1 litre d’huile d’olive. Laisser 3 jours au soleil. Recommencer l’opération 3 fois en respectant la même durée. Presser. Appliquer en cataplasme, matin et soir, 15 min. Pendant 5 jours en curatif.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Lavande : Précautions d'emploi

L’usage d’essence de lavande doit faire l’objet d’un avis médical. La plante est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans, en raison du risque de spasme laryngé (contraction du larynx), et chez la femme enceinte ou allaitante.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Lavande : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité