Lapacho

Nom latin: 

Tabebuia impetiginosa

Nom(s) vulgaire(s): 

Arbre sacré des Incas, Pau d’Arco, ébénier de Guyane, ébène verte, lébène.

Famille: 

Bignoniacées

Période de récolte: 

Toute l'année.

Lapacho : Propriétés

- Originaire d’Amérique du Sud, le lapacho est un arbre vénéré pour ses nombreux bienfaits thérapeutiques. Il exerce une action anti-oxydante (il ralentit le vieillissement des cellules), tonique (il améliore le fonctionnement de l’organisme, la circulation sanguine et le système immunitaire), antiseptique (il combat les infections provoquées par les bactéries, les virus et les champignons), anti-inflammatoire, analgésique (il apaise les douleurs) et diurétique (il guérit et prévient les troubles urinaires). Toutes ses propriétés se doivent à la grande quantité de quinones et d’oligo-éléments présents dans son écorce. Celle-ci contient notamment du fer, du calcium, de magnésium, du phosphore, du potassium, du cuivre et du zinc. Le lapacho est indiqué dans le traitement des inflammations diverses, des infections, des mycoses, des aphtes, du syndrome de fatigue chronique, de l’arthrite, des bronchites, de l’anémie, des polypes et des troubles digestifs (nausées, douleurs abdominales, digestions difficiles). En usage externe, il permet de soigner les ulcères et des lésions cutanées causées par certaines dermatoses comme le psoriasis. Le lapacho aurait également une action anticancéreuse, et pourrait jouer un rôle dans la prise en charge des leucémies et d’autres cancers.

Publicité
Lapacho : Histoire

- Aux XVe et XVIe siècles, les Incas employaient le lapacho pour guérir les morsures de serpent. Ils l’appelaient tajibo, ce qui signifie « celui qui tue tous les maux ». Il était aussi très apprécié des Callawayas brésiliens. Cette plante figure dans la pharmacopée des pays d’Amérique du Sud. Les guérisseurs l’utilisent pour lutter contre les cancers, les infections et le diabète.

Lapacho : Comment la reconnaître?

- Le lapacho est un arbre qui pousse dans la cordillère des Andes, surtout en Argentine et au Pérou. Il évolue aussi dans les forêts tropicales brésiliennes et paraguayennes. Quelques spécimens sont également présents en Amérique centrale et au Mexique. Sa hauteur peut atteindre 35 mètres. Pendant la floraison (mai-août), ses belles fleurs roses en forme de cloche lui donnent un air majestueux.

Lapacho : Parties utilisées

- L’écorce.

Lapacho : Précautions d\'emploi

- Le lapacho est contre-indiqué chez les personnes qui suivent un traitement anticoagulant ou qui ont des troubles de la coagulation (hémophilie).

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité