giroflée

Nom latin: 

Cheiranthus cheiri

Nom(s) vulgaire(s): 

Giroflée des murailles, verge d’or, bâton-d’or, violier jaune, ravenelle.

Famille: 

Brassicacées

Période de récolte: 

Mars à juillet.

giroflée : Propriétés

Grâce à son action tonicardiaque, la giroflée renforce les contractions du cœur. Cette plante est aussi appréciée pour ses propriétés diurétiques. Elle contribue à améliorer le fonctionnement de l’appareil urinaire, notamment des reins. Ses fleurs sont utilisées pour traiter l’anxiété, certaines maladies nerveuses et les oliguries (diminution du volume des urines). Ses graines sont indiquées dans la prise en charge des diarrhées et des dysenteries (infections d’origine bactérienne ou parasitaire caractérisées par des diarrhées et la présence de sang dans les selles).

Publicité
giroflée : Histoire

La giroflée était une plante qu’affectionnait particulièrement Charlemagne en raison de son agréable parfum. En 1918, les soldats français l’offrirent à Georges Clémenceau. Ce dernier fut d’ailleurs enterré avec un bouquet de giroflées.

giroflée : Comment la reconnaître?

La giroflée est une plante vivace dont la durée de vie est assez courte. Elle possède des tiges ramifiées et des feuilles vertes qui virent parfois au gris bleu. Ses petites fleurs sont dotées de 4 pétales. Leur couleur varie en fonction de la variété. Elles peuvent être dorées, roses, écarlates (rouges), brunes, orangées ou multicolores.

giroflée : Parties utilisées

Les fleurs et les graines.

giroflée : Précautions d\'emploi

Les fleurs de la giroflée sont toxiques. Leur usage est strictement médicinal. Elles ne doivent pas être utilisées à des fins aromatiques ou culinaires. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité