Chrysanthellum

Nom latin: 

Chrysanthellum indicum

Nom(s) vulgaire(s): 

camomille d’or

Famille: 

Astéracées

Chrysanthellum : Propriétés

Selon plusieurs données cliniques encourageantes, le chrysanthellum permet de combattre l’excès de cholestérol. Il prévient également certains types de calculs biliaires, favorise la résistance capillaire (petits vaisseaux sanguins) et améliore le tonus veineux - d’où son utilisation dans le traitement des jambes lourdes !

Publicité
Chrysanthellum : Histoire

Le chrysanthellum est une plante très récente en herboristerie et en phytothérapie. Elle n’est étudiée que depuis la seconde moitié du XXe siècle.

Chrysanthellum : Comment la reconnaître?

Le chrysanthellum est une herbacée annuelle, à tige grêle et à feuilles alternes très découpées. Ses fleurs, jaune à jaune orangé, sont groupées en petits capitules à longue tige. Il ne faut pas confondre le chrysanthellum indicum du chrysanthellum americanum, dont les propriétés sont différentes et qui possède des feuilles entières, de nombreuses bractées et des akènes (fruits) ailés.

Chrysanthellum : Parties utilisées

La plante entière.

Chrysanthellum : Posologie

EN USAGE INTERNE

Contre l’excès de cholestérol et dans les suites d’atteintes hépatiques, après avis d’un médecin phytothérapeute

Extrait sec : 300 mg 2 fois par jour, avant les repas. Prises annuelles si besoin

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Chrysanthellum : Précautions d'emploi

Le chrysanthellum peut provoquer des colites biliaires bénignes et réversibles. Un avis médical est donc indispensable avant toute prise. La plante ne doit pas être donnée chez l’enfant de moins de 6 ans.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité