Vertige

Vertige : Définition

Le vertige est un état au cours duquel une personne ressent une perte d'équilibre et des étourdissements. Elle a la sensation qu’elle ou tout ce qui l’entoure bouge ou tourne. Si le vertige est isolé, s’il se produit une seule fois et n’est accompagné d’aucun autre symptôme, il n’a généralement pas de gravité en lui-même. Cependant, des vertiges répétés sont un signe d’alerte au même titre que la douleur. Lorsqu’il se répète ou qu’il devient handicapant, il peut s’agir d’une atteinte du système vestibulaire ou neurologique, d’une maladie (Ménière par exemple), de la prise de certains médicaments... Attention, beaucoup de malaises sont souvent appelé vertiges alors que ce n’est pas exactement la même chose.

Publicité
Vertige : Causes

Les origines des vertiges sont très variables, surtout quand on considère aussi les malaises ou étourdissements divers.

- Le vertige positionnel: ce trouble survient quand le système vestibulaire, qui est responsable de l'équilibre, est confronté à des mouvements auxquels il n'est pas habitué. C'est le cas du mal de mer ou d'une position inhabituelle de la tête (regarder le ciel pendant un temps trop long ou en position debout, faire un tour de manège…). C’est un problème bénin.

- Le vertige labyrinthique: il est souvent dû à une atteinte du labyrinthe (le labyrinthe correspond à l'ensemble de l'oreille interne) et du nerf vestibulaire.

- La maladie de Ménière: ce syndrome, dont on ne connaît pas l'origine avec certitude, semble dû, à une augmentation de pression à l'intérieur du labyrinthe accompagnée d'une distension de celui-ci. Lorsque cette pression augmente, les fibres nerveuses qui tapissent l'intérieur des canaux du labyrinthe ne parviennent plus à interpréter correctement les signaux qu'elles reçoivent. Cela se traduit par une intense sensation de vertige disparaissant quand la pression dans l'oreille interne baisse ou redevient normale. Elle évolue par crises.

- Des maladies: les vertiges peuvent être provoqués par des infections virales comme la grippe ou le rhume, une hypoglycémie, un diabète, des allergies, des troubles cardiaques, des problèmes de tension artérielle.

- Des troubles cérébraux ou neurologiques: une malformation ou une tumeur au cerveau, une sclérose en plaques, un accident vasculaire cérébral…

- Des médicaments: des somnifères, antidépresseurs, des anxiolytiques…

- La prise d’alcool ou de substances psychoactives.

- Des troubles psychologiques: anxiété, panique, dépression…

La liste est longue, et elle n’est pas exhaustive.

Vertige : Symptomes

Le vertige vrai, différent d’un simple malaise, est le symptôme primaire d’un trouble de l’oreille interne ou neurologique. La personne atteinte a la sensation qu’elle ou tout ce qui l’entoure bouge ou tourne. Cela peut s’accompagner de nausées et parfois de vomissements. En cas de maladie de Ménière, maladie typique qui entraîne des vertiges rotatoires, les vertiges sont répétitifs et importants (ils peuvent durer plus d’une heure), et sont accompagnés parfois d’acouphènes (bourdonnement dans les oreilles) et de surdité partielle.

Vertige : Prévention

Comme les causes des vertiges sont très nombreuses, il est difficile de parler d’une méthode pour les prévenir tous. Chaque vertige peut nécessiter une attitude différente.

Pour les vertiges positionnels, il suffit souvent d’éviter les positions inhabituelles (regarder le ciel pendant un temps trop long, en position debout, manèges…).
Il est important également d’éviter l’alcool qui peut provoquer des vertiges, ou de prévenir son médecin lorsque l’on observe qu’un médicament provoque des vertiges.

Comme pour l’ensemble des autres causes, il est difficile de prévenir la maladie de Ménière, son origine n’étant pas connue avec certitude. Cependant, il a été constaté que l’association de médicaments comme des diurétiques et d’une alimentation pauvre en sel pouvait être efficace pour réduire l’intensité des vertiges. Le sel fait varier la pression dans les oreilles car il contribue à la rétention d’eau.

Vertige : Examens

De nombreuses maladies peuvent provoquer des vertiges. Il est important de pratiquer s’ils sont répétitifs un bilan complet pour rechercher la cause. Le médecin peut proposer un scanner ou une IRM pour vérifier qu’il n’y a pas de tumeur neurologique.

Vertige : Traitements

Le traitement de la cause est indispensable quand elle est déterminée. Il peut aller de simples précautions préventives, à l’arrêt de médicaments présentant cet effet indésirable, la prise de médicaments antivertigineux ou parfois l’opération chirurgicale s’il existe une maladie de Menière ou une pathologie neurologique nécessitant une intervention.

Vertige : Evolution

L’évolution dépend de la cause.

- Si le vertige provient d’un problème de position (mal de mer par exemple), il n’y a pas de suite. S’il provient d’une maladie infectieuse (otite par exemple), la régression spontanée se fait en moins de trois semaines.

- En cas de vertige liés à une tumeur ou un problème labyrinthique, l’évolution (surdité, crises permanentes…) dépend du traitement mise en œuvre.

- En cas de vertige de Ménière, une surdité peut apparaître.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité