Urticaire, oedème de Quincke

L’urticaire est une allergie généralisée de la peau due à l’ingestion ou la pénétration dans le sang d’un allergène (produit qui déclenche des manifestations allergiques).

Urticaire, oedème de Quincke : Définition

L’urticaire est une allergie généralisée de la peau due à l’ingestion ou la pénétration dans le sang d’un allergène (produit qui déclenche des manifestations allergiques).

Publicité
L’œdème de Quincke est l’aspect particulier des urticaires sur les muqueuses (bouches, gorge, organes génitaux).

Urticaire, oedème de Quincke : Causes

Trois sortes d’allergènes sont principalement en cause : les aliments, les médicaments, et les piqûres d’insectes (abeilles et guêpes).

Urticaire, oedème de Quincke : Symptomes

L’urticaire survient quelques minutes à quelques heures après l’ingestion de l’allergène. Des plaques rouges et boursouflées apparaissent sur tout le corps. Leur taille varie de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Elles démangent beaucoup. Les plaques disparaissent en quelques heures mais sont remplacées par d’autres, et cela pendant plusieurs jours. Elles migrent.

L’œdème de Quincke est un gonflement des lèvres, des paupières et parfois des organes génitaux. Il y a peu de rougeur et peu de démangeaison. Le gonflement peut être très impressionnant et entrainer une gêne respiratoire voire le décès du malade .

Quelles sont les maladies dont les symptomes sont proches ?

Il existe une autre forme d’allergie médicamenteuse, la toxidermie, avec des boutons de petites taille qui apparaissent 8 à 10 jours après la première prise de médicament, et évoluent pendant deux ou trois semaines, en une seule poussée.

Urticaire, oedème de Quincke : Examens

Dans le cas d’une première poussée d’urticaire, il n’y a en général aucun examen à faire. L’interrogatoire du patient suffit à retrouver l’allergène en cause.

Urticaire, oedème de Quincke : Traitements

Les antihistaminiques par la bouche permettent de guérir les symptômes en quelques jours. Il faut les prendre au moins 15 jours pour diminuer les poussées. Si il y a une atteinte des muqueuses ( lèvre gorge…) c’est à dire un œdème de Quincke, la cortisone par la bouche ou injectable peut être utilisée.

Le traitement du choc anaphylactique est l’adrénaline par voie injectable. C’est une urgence médicale.Un œdème de la luette ou de la langue pas trop important peut être traité par un aérosol d’adrénaline.

Dans les cas d’urticaire sévère à un allergène précis, une désensibilisation peut être tentée.

Les urticaires chroniques doivent être traitées pendant plusieurs mois par des antihistaminiques.

Que devez vous faire ?

Ne pas paniquer. Les complications graves sont très rares. Consulter rapidement un médecin.Faire le 15 (SAMU) en cas de gêne respiratoire ou de gonflement dans la bouche.

En cas d’allergie connue aux piqûres d’abeille ou de guêpe, il est utile d’avoir toujours sur soi un kit d’adrénaline auto-injectable, que votre médecin peut vous prescrire.

Ne jamais reprendre un médicament ou un aliment qui vous a déjà donné une crise d’urticaire.

Urticaire, oedème de Quincke : Evolution

L’urticaire et l’œdème de Quincke guérissent spontanément en une quinzaine de jours. A chaque nouvelle ingestion de l’allergène, les lésions vont récidiver immédiatement, parfois sous une forme plus grave.

Dans certains cas, l’urticaire devient chronique, même s’il n’y a pas de nouveau contact avec l’allergène. Il évolue alors pendant plusieurs mois.

Lorsque l’œdème de Quincke, touche la gorge, le gonflement peut entraîner des difficultés à respirer, voire très rarement un blocage complet de la respiration avec risque de décès du malade.

Dans le cas de violente réaction allergique, il peut y avoir, rarement, un choc anaphylactique. Ceci arrive surtout avec les piqûres d’insecte, chez les personnes déjà allergiques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité