Troubles du sommeil de l’enfant

Troubles du sommeil de l’enfant : Définition

15 juillet 2007

Publicité
Il s’agit des perturbations entravant le cours normal du sommeil nocturne.

Troubles du sommeil de l’enfant : Causes

Chez le nouveau-né et les premiers mois de vie, les réveils la nuit ne sont pas une anomalie, bien au contraire ils répondent à un besoin d’alimentation.

Après et à tout âge, ils peuvent être l’expression d’une relation conflictuelle entre la mère et l’enfant. Plus rarement il s’agit de l’expression d’une maladie (infection, trouble digestif ou respiratoire, dépression) qu’il s’agira de déceler.

Troubles du sommeil de l’enfant : Symptomes

Les troubles du sommeil peuvent s’exprimer de façons très variées. Cela peut provenir de difficultés d’endormissement, ou au contraire d’un réveil trop tôt (avant 6 heures du matin).

L’enfant peut se réveiller plusieurs fois la nuit soit du fait de cauchemars, de douleurs, de bruits, d’un pipi au lit. Plus rarement, le sommeil peut être trop important (narcolepsie).

Maladies dont les symptômes sont proches ?

Les terreurs nocturnes sont des troubles du sommeil particuliers caractérisés par un réveil brutal, en pleine nuit de l’enfant qui semble terrorisé. Il ne se souvient pas toujours de ses terreurs le lendemain matin.

La psychothérapie améliore en général bien ces troubles. Le bruxisme est un grincement de dents durant le sommeil qui gêne plus l’entourage que l’enfant qui dort.

La somniloquie est le fait de parler au cours du sommeil. Ce n’empêche pas un sommeil de bonne qualité.

Les ronflements ne perturbent pas le sommeil mais se présentent souvent lorsque l’enfant est très enrhumé ; c’est alors le nez bouché qui empêche de dormir !

Troubles du sommeil de l’enfant : Prévention

Une bonne hygiène de vie évite beaucoup de troubles du sommeil. Le sommeil du tout petit doit être respecté. Il n’est pas question de le réveiller pour lui donner une tétée.

Il ne faut pas non plus, sous prétexte de vouloir lui imposer un rythme de sommeil, lui sauter un repas alors qu’il le réclame ! Il faut savoir aussi qu’un nourrisson comprend très tôt, dès les premiers jours, que sa mère s’occupe de lui lorsqu’il pleure.

Il ne faut donc pas se sentir obligé d’intervenir à chaque pleur même la nuit. L’organisation globale du sommeil se met progressivement en place et il ne devient exclusivement nocturne que vers l’âge de 4 ans.

Les siestes sont indispensables à une bonne mise en place du sommeil nocturne mais plus l’enfant grandit, plus elles devront être courtes pour disparaître vers l’âge de 4 ans.

Troubles du sommeil de l’enfant : Examens

Aucun examen n’est utile dans la plupart des cas. C’est en questionnant les parents et l’enfant (lorsqu’il parle) que l’on peut comprendre le mieux la nature des troubles du sommeil. Les enregistrements du sommeil sont réservés à des troubles compliqués.

Troubles du sommeil de l’enfant : Traitements

L’hygiène de vie est le premier des traitements. Le coucher doit se faire à heure fixe, même le week-end, dans une ambiance calme et apaisante.

La classique histoire du soir assure un retour au calme qui prépare bien au sommeil. Le repas du soir devrait être léger et comporter peu de protéines. Une veilleuse dans un coin de la chambre peut rassurer l’enfant.

Aucun médicament ne peut guérir un trouble du sommeil.

Que devez-vous faire ?

Dans la grande majorité des cas, il faut savoir rassurer l’enfant et se rassurer soit même. Votre médecin est là pour répondre à vos questions et vous conseiller.

Au cours du somnambulisme, n’hésitez pas, si vous êtes réveillé à raccompagner gentiment votre enfant dans son lit. Le réveiller est tout à fait inutile. Assurez-vous que rien de dangereux ne se trouve sur le trajet de ses éventuels passages.

En savoir plus

Guide sommeil du nourrisson

Troubles du sommeil de l’enfant : Evolution

En général, la majorité des troubles du sommeil disparaît spontanément.

La patience des parents, leur calme, leur énergie à faire respecter les heures de coucher et de lever sont des gages de réussite pour retrouver un bon sommeil.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité