Traumatisme crânien

Traumatisme crânien : Définition

Tout choc sur le crâne est appelé traumatisme crânien. Il peut parfois s’accompagner d’une bosse, d’une plaie du cuir chevelu ou d’une fracture du crâne. Le cerveau est rarement blessé

Publicité
Traumatisme crânien : Causes

Beaucoup de traumatismes crâniens sont dus aux accidents de la route et touchent particulièrement les jeunes. Ils peuvent aussi être la conséquence de chutes (accidents domestiques, accidents du travail, accident de sport...) ou de chocs (agressions, boxe...).

Traumatisme crânien : Symptomes

Toute la gravité d’un traumatisme crânien dépend de l’atteinte éventuelle du cerveau ou de ses enveloppes, les méninges.

Lorsqu’une personne est victime d’un choc sur la tête, il faut d’abord savoir si elle a ou non perdu connaissance. Toute perte de connaissance, même brève, après un choc sur la tête impose d’appeler un service d’urgence. Mais en cas de doute, il vaut mieux prendre un avis médical.

Très souvent, un traumatisme crânien peut entraîner maux de tête, nausées, vomissements, fatigue. Si ces signes sont violents ou persistent, il faut consulter.

Maladies dont les symptômes sont proches ?

Toute modification de l’état de conscience, toute perte de connaissance peut faire penser à un traumatisme crânien. C’est l’interrogatoire minutieux du patient ou de ses proches, l’examen du crâne (y-a-t-il une plaie, une bosse ?), les circonstances de l’accident (voiture, chute à cheval, boxe...) qui permettront de faire la différence.

Traumatisme crânien : Examens

En cas de perte de connaissance lors du traumatisme crânien, il faut réaliser un scanner rapidement en plus d’un examen clinique traditionnel.

Lorsqu’il n’y a pas eu de perte de connaissance, l’examen clinique est suffisant. En revanche, une surveillance rapprochée pendant les premières 48 heures est indispensable. Il faut surveiller :- la conscience, si le malade n’est pas trop endormi,- si il bouge bien les bras et les jambes- si il ne vomit pas de façon itérative- si les pupilles sont bien de taille identique.

Traumatisme crânien : Traitements

Le premier traitement est la surveillance active : toutes les heures pendant 24 heures, il faut faire parler le patient et vérifier ainsi que sa conscience est intacte.

Lorsqu’un hématome s’est développé dans le cerveau, on fait souvent appel à la chirurgie

Que devez-vous faire ?

Dans tous les cas de traumatisme crânien, après avoir contacté le SAMU, le patient peut être transféré d’urgence vers une structure hospitalière adaptée.

Le médecin du SAMU vous demandera d’évaluer la gravité de la situation : circonstances de survenue, l’existence ou non d’une perte de connaissance associée existence ou non de troubles de la conscience.

Ne manipulez jamais un patient comateux, suite à un traumatisme crânien (risques d’aggravations des lésions de la colonne vertébrale), attendez les secours professionnels

Surveiller, surveiller et encore surveiller, surtout les enfants.

En cas de perte de connaissance, quel que soit sa durée, il faut immédiatement faire appel au SAMU.

en savoir plusEt encore plus

Traumatisme crânien : Evolution

Assez souvent, l’évolution est simple : tout rentre dans l’ordre sans aucune séquelle.

Le risque de saigner dans la tête est important les deux premiers jours.Parfois, un hématome peut se constituer plus ou moins rapidement dans ou autour du cerveau. Cet hématome va comprimer le cerveau entraînant par exemple confusion mentale, perte de vigilance, coma et même le décès. Un tel hématome est souvent accessible à la chirurgie, réalisée en urgence. C’est toujours la surveillance clinique complétée ou non par un scanner qui permettra de dépister les éventuelles complications.

Dans les cas graves, notamment lorsque le crâne a été enfoncé, il peut apparaître une épilepsie, en général maîtrisée par un traitement.

Dans les mois qui suivent un traumatisme crânien, une grande fatigue peut apparaître parfois accompagnée de quelques maux de tête. La persistance ou la violence de ces maux de tête nécessite de consulter un médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité