Tendinite rotulienne

Tendinite rotulienne : Définition

Une tendinite correspond à l’atteinte d’un tendon, à l’origine de douleurs. Le tendon prolonge le muscle jusqu’à l’os. La tendinite de rotule est fréquente, en particulier dans les sports de saut en longueur, hauteur, ou les sports de ballon nécessitant de façon itérative des sauts type volley-ball, hand-ball, etc...

Publicité
Tendinite rotulienne : Causes

Les sollicitations excessives et répétées du tendon déclenchent la tendinite. Des tensions excessives du tendon peuvent aboutir de manière brutale à une rupture. La tendinite de la rotule peut être déclenchée après un choc direct sur le tendon, par le frottement du tendon sur une structure analogue (saillie osseuse), ou encore par le sport (surtout le vélo).

Tendinite rotulienne : Symptomes

La douleur siège soit à la pointe de la rotule, soit au milieu du tendon, elle est réveillée par la mise en tension des muscles de la cuisse. Elle survient progressivement et gêne de plus en plus. Dans les cas évolués, le tendon se transforme, avec apparition de nodules douloureux et palpables en surface.

Tendinite rotulienne : Prévention

Pour prévenir les tendinites du genou, il faut s’échauffer suffisamment avant de pratiquer une activité sportive, boire régulièrement de l’eau, et avoir une alimentation riche en légumes et légumineuses.

Tendinite rotulienne : Examens

Pour identifier une tendinite, le médecin procède d’abord à une palpation. Cet examen peut être complété par les radiographies (recherche d’un épaississement du tendon, de calcifications), l’échographie (visualisation de nodule de la tendinite), et l’IRM.

Tendinite rotulienne : Traitements

Le traitement médical comprend la mise au repos, les anti-inflammatoires, la rééducation. Les étirements contrôlés sont particulièrement importants.

Le traitement chirurgical est, lui, réservé aux échecs du traitement médicales. Les techniques varient selon les auteurs. Cela va de la dilacération au bistouri du tendon appelé peignage, à la suppression de la pointe de la rotule et ablation des zones anormales. La rééducation post-opératoire doit être soigneuse, prudente pour ne pas fragiliser le tendon mais également lui restaurer son élasticité. La reprise de la mobilité en flexion doit s’obtenir en 4 à 6 semaines. La reprise du sport au niveau identique se fait vers le 3° à 4° mois.

Tendinite rotulienne : Evolution

Récidive douloureuse, instabilité du genou, impotence fonctionnelle de la jambe.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité