Rubéole

Rubéole : Définition

La rubéole est une infection virale contagieuse qui touche principalement les enfants. Cette maladie fait généralement son apparition en hiver et au printemps. Elle est dangereuse pour les femmes enceintes de moins de quatre mois puisqu’elle peut entraîner une fausse couche ou de graves malformations chez l’enfant à naître.

Publicité
Rubéole : Causes

La rubéole est une maladie virale qui est due à un Rubivirus de la famille des Togaviridæ. Ce virus ne vit que chez l’homme, c’est donc par contamination interhumaine qu’il se diffuse. Comme la rougeole, ce virus se propage par voie aérienne par les micro-gouttelettes émises au cours de la respiration, de la toux ou des éternuements. Le virus de la rubéole est moins contagieux que celui de la rougeole. Sa période d’incubation (période au cours de laquelle le virus s’installe dans l’organisme et où il n’entraîne encore aucun symptôme) est de quinze jours en moyenne. Période où le sujet est le plus contagieux.

Rubéole : Symptomes

Lorsqu’elle fait son apparition, la rubéole entraîne une éruption cutanée maculopapuleuse (petites taches rosées légèrement surélevées) qui peut être précédée d’une phase d’invasion de deux jours. Au cours de celle-ci on observe une fièvre modérée, un gonflement des ganglions lymphatiques au niveau du cou. Toutefois, cette phase peut aussi bien ne pas exister.
Les taches apparaissent tout d’abord au niveau du visage puis disparaissent en s’étendant progressivement au reste du corps, essentiellement au tronc et aux membres supérieurs. Cette éruption cutanée provoque des démangeaisons.
Parfois, ces différents symptômes s’accompagnent d’une légère conjonctivite (yeux qui brûlent), d’une rhinite (nez qui coule) et de céphalées (maux de tête). Chez l’adulte, quoique rare, la rubéole peut entraîner, en plus de ces symptômes, une polyarthrite, une méningoencéphalite ou un purpura thrombopénique (apparition d'hématomes).
Toutefois, on note que la moitié des personnes touchées par la rubéole ne développent aucun symptôme.

Rubéole : Prévention

Par ailleurs, la quasi-totalité des enfants est aujourd’hui vaccinée contre la rubéole, ce qui les immunise en partie contre la maladie.

Rubéole : Traitements

En tant qu’infection virale, la rubéole ne possède pas de traitement spécifique. Il s’agit simplement de limiter les symptômes en prescrivant du paracétamol (évitez l’aspirine) pour diminuer une éventuelle fièvre et les maux de tête.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité