Reflux gastro-oesophagien

Reflux gastro-oesophagien : Définition

Le reflux gastro-œsophagien (RGO), ou reflux gastrique, est une régurgitation du contenu de l’estomac dans l’œsophage. La cause principale des reflux gastro-œsophagiens est le relâchement du sphincter inférieur de l’œsophage (insuffisance sphinctérienne). La hernie hiatale (remontée d’une partie de l’estomac dans le thorax via le diaphragme) est un facteur favorisant de cette défaillance.

Publicité
Reflux gastro-œsophagien : des remontées acides

Un reflux gastro-œsophagien désigne une remontée dans l’œsophage du contenu de l’estomac sans vomissement. Les sécrétions acides de l’estomac (qui procèdent à la digestion des aliments en les dégradant) irritent la muqueuse œsophagienne qui n’est pas adaptée à cette acidité.

Reflux gastro-oesophagien : Causes

Les RGO peuvent être favorisés par la consommation de tabac, d’alcool, d’aliments salés et gras, de boissons gazeuses et par une consommation de fibres insuffisante. Environ 15 % des Occidentaux éprouvent ce type de sensation de brûlures acides de temps à autre et ces reflux sont très fréquents chez les nourrissons au cours des premiers mois. En revanche, les véritables reflux gastro-œsophagiens font partie des maladies chroniques.

Reflux gastro-oesophagien : Symptomes

Le plus souvent, les reflux gastro-œsophagiens sont intermittents. Dans ces cas-là, ils n’entraînent pas nécessairement de douleurs et ils peuvent rester asymptomatiques. Néanmoins, lorsqu’ils sont réguliers ou prolongés, ils vont générer un certain nombre de symptômes assez caractéristiques : des brûlures œsophagiennes (pyrosis), des remontées acides en arrière du sternum et des régurgitations typiques, notamment lorsque la personne se penche en avant (signe du lacet).
Certains signes moins francs peuvent également faire évoquer un reflux gastro-œsophagien : des douleurs thoraciques, notamment après les repas, une toux d’irritation et des manifestations ORL type enrouement (dues à des gouttelettes d’acides qui irritent la gorge) ou encore des troubles respiratoires.

Reflux gastro-oesophagien : Traitements

Lorsqu’on est sujet aux RGO, il faut faire en sorte de suivre les recommandations alimentaires de base et chercher à réduire son poids lorsqu’on est obèse (cela règle la majeure partie des reflux).
Sinon, le RGO est classiquement traité par la prise de médicaments antiacides, d’antihistaminiques, d’inhibiteurs de la pompe à protons... Généralement, cette prise en charge médicamenteuse suffit à régler les reflux passagers. Pour les reflux gastro-œsophagiens chroniques, il faut s’assurer qu’il n’y a pas de hernie hiatale (qui peut parfois être réduite en ostéopathie). Si le traitement habituel est insuffisant, on peut recourir à la chirurgie en recréant un sphincter œsophagien (on enroule la partie supérieure de l’estomac autour de la partie inférieure de l’œsophage).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité